En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 7 min 57 sec
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 56 min 33 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 1 heure 42 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 3 heures 9 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 3 heures 28 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 6 heures 52 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 7 heures 31 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 7 heures 54 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 7 heures 56 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 31 min 46 sec
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 1 heure 19 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 2 heures 34 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 7 heures 54 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 7 heures 56 min
Paris, 14 oct 2019 (AFP) - Le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O souhaite créer avec la Cnil, le gardien de la vie privée sur internet, une instance d'évaluation des projets de reconnaissance faciale en France, a-t-il indiqué lundi dans une interview au Monde.

Cette instance "composée de membres issus de différentes administrations et régulateurs, sous la supervision de chercheurs et de citoyens (...), superviserait et évaluerait" les expérimentations de reconnaissance faciale, a-t-il expliqué.

"Il me semble important qu'il y ait une supervision de la société civile car le sujet est trop sensible: l'Etat doit se protéger de lui-même" en la matière, estime notamment le secrétaire d'Etat au numérique.

La reconnaissance faciale a fait d'énormes progrès ces dernières années grâce aux avancées de l'intelligence artificielle.

Elle est utilisée massivement en Chine, mais les pays occidentaux sont plus circonspects, en raison des risques qu'elle fait peser sur le respect de la vie privée.

Dans l'interview, M. O se déclare ainsi "extrêmement partagé" sur l'utilisation de la reconnaissance faciale en temps réel sur des images de vidéo-surveillance.

"On voit bien l'utilité, par exemple pour identifier des terroristes dans une foule, mais aussi les risques", explique-t-il. "Il faut donc en définir très clairement le cadre et les garanties pour éviter la surveillance généralisée."

Le secrétaire d'Etat se dit favorable à un "débat citoyen" sur le sujet, avec les parlementaires et les élus locaux. "C'est, d'une certaine manière, aux Français de choisir, car les décisions seront lourdes de conséquences", estime-t-il.

Le secrétaire d'Etat s'est exprimé alors que le ministère de l'Intérieur est en train de tester un système de preuve d'identité pour utilisateurs de téléphones mobiles, Alicem, qui repose sur la reconnaissance faciale de l'utilisateur.

"Il y a beaucoup de fantasmes" sur cette application, a estimé le secrétaire d'Etat, affirmant qu'il n'y aurait "aucun mécanisme" obligeant les internautes à passer par la reconnaissance faciale.

Pour utiliser le système Alicem, l'utilisateur doit notamment prendre une vidéo de lui même avec son smartphone.

Si les images de cette vidéo correspondent avec la photo d'identité sur son passeport biométrique ou son titre de séjour électronique , l'usager obtient son identité Alicem, avec un code secret à 6 chiffres à mémoriser.

Il peut ensuite se servir de cette identité Alicem pour accéder à des services numériques, y compris à ceux qui sont bien protégés.

La reconnaissance faciale n'est utilisée qu'une seule fois, au moment d'obtenir le code secret à 6 chiffres, mais n'est plus utilisée ensuite.

Dans un avis rendu en octobre 2018, la Cnil avait critiqué le projet, estimant que les utilisateurs devraient avoir un moyen d'accéder à l'identité numérique Alicem autrement que par ce système de reconnaissance faciale - par exemple en se rendant dans une préfecture pour y être identifiés par un agent.

Alicem est actuellement en test, mais "nous n'ouvrirons pas le test plus largement avant d'avoir eu (les) premiers retours" des députées Paula Forteza et Christine Hennion, "qui ont débuté un travail pour le compte de l'Assemblée nationale" sur ce sujet, a indiqué Cédric O.

Publié le 14/10/2019 05:08
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie