En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 8 heures 6 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 9 heures 5 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 15 heures 13 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 18 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 18 heures 49 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 19 heures 20 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 19 heures 57 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 8 heures 18 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 12 heures 20 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 14 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 15 heures 35 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 17 heures 32 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 17 heures 57 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 18 heures 29 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 18 heures 59 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 20 heures 6 min
Tunis, 9 oct 2019 (AFP) - La justice tunisienne a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, qui devrait sortir de prison dès mercredi soir, à quelques jours du second tour, a indiqué l'un de ses avocats, Me Kamel Ben Messoud.

Cette décision de la Cour de cassation intervient alors que M Karoui, incarcéré depuis fin août et soupçonné de blanchiment d'argent, doit affronter dimanche, lors de ce second tour, le juriste indépendant Kais Saied.

Ce jugement "casse l'arrêt de la chambre d'accusation", qui avait placé M. Karoui sous mandat de dépôt dans le cadre de l'enquête pour blanchiment et fraude fiscale, a déclaré à l'AFP Me Ben Messoud.

Il devrait quitter dans la soirée la prison de la Mornaguia, à 20 km de Tunis, où il était détenu depuis le 23 août, dix jours avant le début de la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle, selon la même source.

Toutes les demandes de remise en liberté avaient jusque là été rejetées, la dernière en date le 1er octobre.

Son parti avait organisé une "caravane de protestation", avec quelques dizaines de personnes ayant quitté mercredi matin le sud de la Tunisie pour se diriger en voiture vers Tunis afin de réclamer sa libération.

Cette caravane devait arriver vendredi après-midi dans le centre de Tunis.

Les avocats de M. Karoui avaient par ailleurs déposé mardi un recours devant le tribunal administratif afin de réclamer un report du second tour de la présidentielle, jusqu'à ce qu'il puisse sortir de prison pour faire campagne.

M. Karoui avait réclamé à l'instance chargée des élections (Isie) de "pouvoir se déplacer dans tous les gouvernorats pendant la campagne, et être en contact direct avec les médias", avait indiqué mardi son parti Qalb Tounes, dans un communiqué.

"En l'absence de réponse de la part de l'Isie, nous avons demandé le report du second tour jusqu'à l'expiration des motifs de l'inégalité des chances", selon le texte.

Le parti fondé il y a six mois par M. Karoui, Qalb Tounes, est arrivé second aux législatives de dimanche selon plusieurs sondages --les résultats préliminaires sont attendus mercredi.

Nabil Karoui, fondateur de la chaîne privée Nessma TV et personnage controversé, est arrivé en deuxième position lors du premier tour de la présidentielle le 15 septembre, recueillant 15,6% des voix, derrière M. Saied (18,4%), qui ne dispose d'aucune structure partisane.

Publié le 09/10/2019 06:45