En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 5 heures 8 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 7 heures 26 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 9 heures 47 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 10 heures 17 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 11 heures 55 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 12 heures 28 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 12 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 13 heures 19 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 13 heures 37 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 9 heures 25 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 10 heures 5 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 10 heures 49 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 11 heures 55 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 13 heures 3 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 14 heures 3 min
Paris, 18 sept 2019 (AFP) - La République en marche a investi mercredi 46 nouvelles têtes de liste pour les municipales de mars, dont la députée Valérie Oppelt, à Nantes, qui devrait affronter la sortante PS Johanna Rolland.

Depuis juin, le parti présidentiel a investi 183 têtes de liste dans des communes de plus de 9.000 habitants.

Dans cette nouvelle salve, plusieurs personnalités issues de la gauche ont reçu l'onction des marcheurs: à Auxerre, LREM a donné son "soutien" au maire sortant, Guy Ferez, ex-PS, alors qu'à Bergerac (Dordogne), le conseiller municipal d'opposition Fabien Ruet, qui avait reçu l'investiture du Parti socialiste, a lui-aussi reçu le soutien du parti macroniste.

À Saint-Étienne, c'est l'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne et international français Patrick Revelli qui défiera le maire sortant Gaël Perdriau. Le footballeur fut autrefois proche du PS.

À Soissons, le leader opposition municipale et ancien premier secrétaire fédéral du PS, Franck Delattre, a reçu le soutien de La République en marche.

Le parti présidentiel a également investi plusieurs personnalités issues de la droite: à Asnières, Alexandre Brugere, adjoint au maire LR Manuel Aeschlimann, mais également conseiller du ministre Gérald Darmanin - lui-aussi ex-LR - a été investi.

À Orléans, LREM soutient le sortant Olivier Carré, ex-LR.

À Chatou (Yvelines), le sortant Éric Dumoulin, jusqu'alors divers droite, a été choisi. Il était autrefois adjoint de l'ancien maire LR Ghislain Fournier, candidat aux législatives de 2017 et battu par la marcheuse Marie Lebec.

À Marly-le-Roi (Yvelines), la première adjointe sortante Noëlla Arnaudo représentera LREM, alors que, dans ce même département, le soutien présidentiel a été donné au sortant Arnaud Pericard, ex-LR, à Saint-Germain-en-Laye.

À Béziers (Héraut), la conseiller municipal d'opposition Pascal Resplandy affrontera le maire sortant Robert Ménard, soutenu par le RN. M. Resplandy avait déjà reçu le soutien du MoDem et d'Agir.

À Arles (Bouches-du-Rhône), ville actuellement dirigée par le PCF mais identifiée comme "prenable" par le Rassemblement national, c'est la députée Monica Michel qui sera tête de liste LREM. Elle affrontera notamment la candidature indépendante de l'ancien président de France télévisions Patrick de Carolis.

- Candidats MoDem et UDI -

À Blois, LREM a choisi le chef de file du MoDem Etienne Panchout; à Bègles (Gironde), l'animateur local LREM François Jamet; au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne), le MoDem Marc Boniface; et à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), le MoDem Thomas Maubert.

A Bourg-en-Bresse, l'assistant parlementaire Michaël Ruiz tentera de succéder au sortant socialiste Jean-François Debat.

A Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), le sortant UDI Patrick Donath a été choisi par La République en marche. De même, à Vernouillet (Yvelines), le sortant UDI Pascal Collado a reçu le soutien du parti présidentiel.

À Foix, le référent départemental LREM Jérôme Azema a été investi.

La République en marche a encore donné son investiture à Julien Quinard à Belley (Ain), Emmanuelle Plougoulm à Blanquefort (Gironde), Sandra Imperiale à Bouguenais (Loire-Atlantique), Sébastien Perotelle à Colombes (Hauts-de-Seine), Anthony Le Bras à Concarneau (Finistère) François Fedini à Couëron (Loire-Atlantique), Jean-Louis Yguel à Divonne-les-Bains (Ain), Maxime David à Dreux (Eure-et-Loir), Nadine Jimenez à Eysines (Gironde), Olivier Lafaye à L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), Claudine de Brassier à Lanester (Morbihan), Gaël Cornec à Lannion (Côtes-d'Armor), Damien Rousseau au Bouscat (Gironde), Pascale Protiere à Miribel (Ain), Didier Boisseau à Montmagny (Val-d'Oise), Philippe Charlot à Saint-Martin-d'Hères (Isère), Jonas Maury à Triel-sur-Seine (Yvelines), Matthieu Annereau à Saint-Herblain (Loire-Atlantique) et Jessy Robert à Vertou (Loire-Atlantique).

La commission nationale d'investiture de La République en marche a également soutenu Moncef Jendoubi à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), Jean-Claude Pardal à Bourgoin-Jallieu (Isère), Alban Delforge à Chauny (Aisne), Damien Bertrand à Cognac (Charente), Fabienne Sarrat à Echirolles (Isère), Olivier Rajzman à Malakoff (Hauts-de-Seine) et Dominique Baert à Wattrelos (Nord).

Publié le 18/09/2019 11:21