En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 6 heures 52 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 10 heures 9 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 11 heures 39 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 12 heures 53 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 15 heures 43 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 15 heures 44 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 15 heures 45 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 11 heures 27 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 11 heures 55 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 13 heures 6 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 13 heures 51 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 15 heures 43 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 15 heures 44 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 15 heures 47 min
Paris, 18 sept 2019 (AFP) - La SNCF a annoncé mercredi avoir désigné le constructeur ferroviaire espagnol CAF "attributaire pressenti" pour fournir 28 nouveaux trains destinés aux lignes Intercités Paris-Toulouse et Paris-Clermont, pour un coût d'environ 700 millions d'euros.

L'offre de Construcciónes y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF), qui dispose d'une usine française à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), "s'est avérée être la meilleure sur les critères de performance technique, d'innovation et de coût", face à celle du constructeur français Alstom, a précisé le groupe public dans un communiqué.

L'appel d'offres, lancé fin 2016 par la SNCF pour le compte de l'Etat, porte sur le matériel roulant des "trains d'équilibre du territoires" (TET, Intercités) Paris-Toulouse et Paris-Clermont, soit 28 rames auxquelles s'ajouteront éventuellement 75 rames en option, dont 15 pour équiper la transversale Bordeaux-Toulouse-Marseille.

La commande des 28 premières rames, qui doit encore être approuvée par le conseil d'administration de SNCF Mobilités le 24 octobre, "représente un coût estimé autour de 700 millions" d'euros, auquel s'ajouteront environ 100 millions pour les centres de maintenance.

Ces rames électriques sont selon la SNCF "spécialement conçues pour la moyenne et la longue distance sur les lignes +classiques+ du réseau ferré national", c'est-à-dire hors du domaine de la grande vitesse.

Les premières doivent entrer en service en 2023, pour remplacer progressivement les vieux trains Corail.

Elles pourront rouler jusqu'à 200 km/h "et proposeront un haut niveau de confort et d'équipement: sièges ergonomiques, accès autonome pour toutes les personnes à mobilité réduite depuis les quais et à l'intérieur du train, wifi, prises et ports USB, espaces pour dix vélos, espace logistique pour une restauration ambulante de qualité", a décrit la société nationale.

La commande doit permettre la création de quelque 250 emplois sur le site de Bagnères-de-Bigorre que possède CAF depuis 2008, selon la SNCF.

liu/aro/soe/LyS

ALSTOM

Publié le 18/09/2019 05:27