En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

04.

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

05.

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

06.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

07.

L’Europe face au dilemme biélorusse

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 15 min 40 sec
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 2 heures 5 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 2 heures 43 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 3 heures 38 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 17 heures 54 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 18 heures 51 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 19 heures 56 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 heure 50 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 2 heures 26 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 4 heures 56 min
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 17 heures 30 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 18 heures 19 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 19 heures 20 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 20 heures 49 min
New York, 17 sept 2019 (AFP) - Des familles de victimes de l'accident du vol 302 d'Ethiopian Airlines demandent à Boeing et au régulateur aérien américain de leur fournir des documents sur la décision de ne pas clouer au sol les 737 MAX après une première tragédie survenue cinq mois plus tôt.

L'accident du vol 610 de Lion Air, survenu le 29 octobre 2018, avait entraîné la mort de 189 personnes. Les 157 passagers et membres d'équipage d'Ethiopian ont aussi péri.

"Les décisions de laisser ces avions continuer à voler sont la clé", a affirmé mardi Robert Clifford, dont le cabinet d'avocats basé à Chicago représente des familles de victimes d'Ethiopian Airlines.

"Boeing doit fournir les documents liés à la conception et au développement du 737 MAX, particulièrement sur ce qu'il savait après l'accident de Lion Air du 29 octobre en mer de Java et sur celui d'Ethiopian le 10 mars, cinq mois plus tard", a demandé le conseil dans un communiqué.

Dans les deux accidents le système anti-décrochage MCAS, conçu spécialement pour le 737 MAX, a été mis en cause par les enquêtes préliminaires.

Au lieu d'ordonner l'immobilisation au sol du MAX après l'accident de Lion Air, l'agence fédérale de l'aviation (FAA) avait choisi d'émettre, le 7 novembre, une consigne de navigabilité rappelant aux pilotes les procédures d'urgence.

Elle avait également demandé à Boeing de fournir un correctif sur lequel travaillait l'avionneur au moment de l'accident d'Ethiopian cinq mois plus tard.

- Fonds d'indemnisation -

L'avocat a formulé la demande de documents lors d'une audition devant un juge de Chicago, Jorge Alonso, qui a, selon M. Clifford, ordonné la création d'un comité chargé de travailler avec Boeing.

Une audience est prévue le 28 octobre, suivie d'une autre le 21 novembre.

La FAA a indiqué ne pas commenter des demandes judiciaires.

"Nous ne commentons pas directement les plaintes en cours. La sécurité est notre priorité première quand nous concevons et construisons nos avions", a déclaré un porte-parole de Boeing.

L'avionneur fait face à 97 plaintes, les victimes étant des ressortissants de plus d'une trentaine de pays.

Les plaignants, qui réclament des centaines de millions de dollars à Boeing, affirment que le système de contrôle de vol de Boeing avait un défaut de conception, ce que rejette l'avionneur.

Le constructeur aéronautique a présenté ses condoléances et ses excuses aux familles et a mis en place un fonds abondé à hauteur de 100 millions de dollars pour les indemniser.

Boeing et la FAA sont la cible de critiques depuis plus de six mois, des observateurs leur reprochant d'entretenir des liens jugés trop étroits. La FAA a par exemple confié à l'avionneur la certification d'une grande partie du 737 MAX, dont le MCAS, ont dit par le passé à l'AFP des sources proches du dossier.

Un panel de régulateurs internationaux, mis en place par la FAA, devrait remettre dans les prochaines semaines un rapport très critique sur les relations entre Boeing et l'autorité, a dit lundi à l'AFP une source proche du dossier.

Ce groupe de travail devrait notamment fustiger le manque de transparence dans la procédure d'homologation de nouveaux avions de la FAA.

lo/Dt/iba

BOEING

Publié le 18/09/2019 01:23