En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 48 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 8 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 9 heures 49 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 21 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 45 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 18 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 16 heures 7 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 17 heures 51 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 27 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 10 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 12 heures 9 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 15 heures 7 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 16 heures 50 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 17 heures 55 min
Paris, 17 sept 2019 (AFP) - Anne Hidalgo veut faire se poursuivre la baisse du trafic automobile à Paris, a annoncé mardi la maire (PS) après avoir présenté les points où se concentrent essentiellement les particules fines dans la capitale.

Bouches de métro, nord-est de Paris, alentours du périphérique, places où stationnent les autobus touristiques... des cartes mises en ligne mardi par la mairie de Paris permettent d'identifier, heure par heure et rue par rue, les niveaux de dioxyde d'azote (NO2), ozone (O3) et particules fines (PM10 et PM2,5) dans la capitale.

"Ces informations vont servir aux citoyens, (qui) doivent savoir ce qui se passe", a estimé Mme Hidalgo devant la presse.

Les cartes, victimes de leur succès, ne s'actualisaient plus à la mi-journée sur le site de la Ville (https://www.paris.fr/pages/etat-des-lieux-de-la-qualite-de-l-air-a-paris...).

Tout en promettant de "continuer et amplifier une politique de santé publique", la maire socialiste, dont la candidature à sa succession aux municipales de 2020 ne fait guère de doute, a promis de "continuer à travailler sur la baisse du trafic automobile, pour les circulations douces, sur la place de la nature en ville pour capter le dioxyde de carbone" notamment. Selon la mairie, le nombre de kilomètres parcourus en voiture à Paris a baissé de 5% en 2018.

Interrogé sur les outils qui seront concrètement mis en oeuvre à l'avenir pour assainir l'air, l'adjoint chargé des Transports, Christophe Najdovski (EELV), a appelé l'Etat à donner aux collectivités les moyens de mettre en place un contrôle automatisé" pour sanctionner les véhicules les plus polluants.

Selon une étude dévoilée la semaine dernière par l'association environnementale ICCT, les émissions polluantes aux oxydes d'azote (NOx) des voitures diesel, mêmes des modèles les plus récents, à Paris, sont au-dessus des normes prévues par l'Union européenne.

Concernant la pollution liées aux gares et lignes de métros, Anne Hidalgo a demandé à la RATP de prendre les mesures nécessaires pour que "les bouches d'aération" bloquent "les particules fines", tout en invitant les familles à être prudentes et ne pas laisser les enfants "jouer au-dessus des grilles" qui rejettent en surface les particules.

L'organisme de surveillance de la qualité de l'air Airparif a annoncé par ailleurs qu'il installerait en Ile-de-France un instrument permettant de mesurer les particules ultrafines, encore mal connues mais fortement soupçonnées d'impacts néfastes sur la santé humaine.

Ce dispositif financé par la région Ile-de-France sera installé d'ici à la fin de l'année dans un lieu permanent qui n'a pas encore été défini, "dans l'agglomération parisienne" et dans une "station urbaine de fond" (zone densément peuplée mais à distance d'une source de pollution directe.

L'enjeu est de participer -comme c'est déjà le cas dans d'autres régions- à la récolte d'informations encore très partielles sur ces particules inférieures à 1 micromètre.

Dans un rapport publié en juillet, l'agence sanitaire Anses avait pointé du doigt des "effets néfastes pour la santé" de trois polluants émergents, dont les particules ultrafines qui peuvent en particulier s'infiltrer dans le système respiratoire. Elle avait également recommandé de mieux les surveiller.

Publié le 17/09/2019 04:01