En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 11 heures 41 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 12 heures 20 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 13 heures 46 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 19 heures 44 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 19 heures 46 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 19 heures 47 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 12 heures 8 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 13 heures 32 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 19 heures 44 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 19 heures 45 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 19 heures 47 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 19 heures 48 min
Paris, 23 août 2019 (AFP) - Emmanuel Macron a annoncé vendredi lancer "un partenariat de Biarritz", dans le cadre du G7, dont les pays membres pourront "s'engager à éliminer les discriminations" entre les femmes et les hommes, et "se battre pour de nouveaux droits et de meilleures pratiques".

Le chef de l'État s'est exprimé à l'Élysée dans le cadre d'une journée de "dialogue" avec des acteurs de la société civile, entamée par une rencontre avec les représentants du Conseil consultatif du G7 pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

"Nous allons aboutir à ce partenariat de Biarritz que nous allons lancer. Les pays du G7 et certains partenaires, des pays africains et des démocraties de bonne volonté, pourront s'engager à éliminer les discriminations qui existent encore, prendre des nouvelles lois, se battre pour de nouveaux droits et de meilleures pratiques", a indiqué le président de la République.

A l'issue de la rencontre, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a dit "exiger" des chefs d'Etats des pays du G7 la mise en place d'"au moins l'une des lois" soutenues par le Conseil consultatif.

"Il y a certains sujets sur lesquels la France est en-dessous de certains standards, des sujets sur lesquels on doit s'améliorer", avait reconnu Emmanuel Macron. "Je m'engage à ce qu'on puisse prendre des dispositions législatives".

Co-présidé par Nadia Murad, Irakienne de la minorité yézidie, et Denis Mukwege, de la République démocratique du Congo, le Conseil consultatif pour l'égalité femmes-hommes appelle en priorité à "abolir les lois discriminatoires" et à "adopter et mettre en oeuvre des cadres législatifs progressistes", est-il écrit dans leur rapport.

Mme Murad et M. Mukwege, co-lauréats du Prix Nobel de la Paix 2018, ainsi que Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive de l'ONU Femmes et membre de ce conseil consultatif, se rendront à Biarritz, où se tient le G7 de samedi à lundi, pour "interpeller les chefs d'Etats des pays du G7", a fait savoir Marlène Schiappa.

L'implication de certains pays du G7 dans ce partenariat pose des questions: "On n'a pas confiance en plusieurs dirigeants" des pays du G7, dont Donald Trump, et "c'est pour cela que nous nous engageons", a déclaré Inna Shevchenko, militante Femen et membre du conseil.

Emmanuel Macron a par ailleurs indiqué que le gouvernement français allait s'engager "dans les prochains mois à prendre des mesures pour le renforcement de l'autonomie économique des femmes".

"Il y a certains sujets sur lesquels la France est en-dessous de certains standards, des sujets sur lesquels on doit s'améliorer: je m'engage à ce qu'on puisse prendre des dispositions législatives", a-t-il poursuivi.

Avant de partir à Biarritz pour le G7, Emmanuel Macron doit rencontrer des ONG pour évoquer des sujets relatifs aux droits de l'Homme, à la démocratie et à la protection de l'environnement.

Une trentaine d'ONG, réunies au sein du Réseau action climat (RAC), ont décidé jeudi de boycotter le G7 en regrettant d'être laissées "à l'écart" du sommet.

Vendredi après-midi, Emmanuel Macron et plusieurs ministres doivent également débattre avec une centaine de dirigeants d'entreprises et annoncer la création "de coalitions d'entreprises qui s'engagent pour une croissance inclusive et pour la réduction de leur impact environnemental dans le domaine de l'industrie textile, du transport maritime et des technologies de réfrigération", selon l'Élysée.

Publié le 23/08/2019 02:28