En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

05.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Nous aurons la Chine de nos mérites

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Nécessité d'un compromis

Sécurité sanitaire et emploi : les difficultés du "en même temps"

il y a 14 min 40 sec
pépite vidéo > Défense
Tensions
L'Arménie et l'Azerbaïdjan instaurent la loi martiale
il y a 35 min 8 sec
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 1 heure 6 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Résultats

Sénatoriales : rien ne bouge vraiment (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron)

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Terrorisme
LE BLOC-POL DE LAURENCE SAILLIET

Terrorisme : la coupable inertie d’Emmanuel Macron

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un budget 2021 déformé par le Covid et qui n’ose pas prévoir un emprunt national, mais ça va venir

il y a 2 heures 30 min
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 19 heures 3 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 20 heures 24 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 22 heures 34 min
Crise
La paralysie de l'économie due au coronavirus menace New York déjà très endettée
il y a 23 min 43 sec
décryptage > International
Disraeli Scanner

Donald Trump : comment le populiste s’est mué en conservateur

il y a 51 min 51 sec
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 1 heure 52 min
pépites > Politique
Election
La droite conserve la majorité au Sénat
il y a 1 heure 58 min
Presse
Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris
il y a 2 heures 28 min
décryptage > High-tech
Espionnage

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

il y a 2 heures 47 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 19 heures 51 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 21 heures 1 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 22 heures 35 min
Washington, 21 août 2019 (AFP) - La Banque centrale américaine a estimé que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des Etats-Unis mais que la Fed devait garder "ses options ouvertes" sur l'évolution des taux.

La Fed avait baissé les taux d'un quart de point de pourcentage (0,25%) pour la première fois depuis 2008 lors de sa dernière réunion monétaire du 31 juillet, affirmant selon le compte-rendu de cette réunion publié mercredi, prendre une "assurance" sur l'avenir face aux incertitudes pesant sur le commerce et l'économie mondiale.

Dans les minutes de cette réunion, la Fed, qui va se retrouver à nouveau le 18 septembre pour déterminer la politique monétaire, dit vouloir conserver "ses options ouvertes" sur l'évolution des taux d'intérêt et ne pas faire penser que ceux-ci sont "sur une voie toute tracée".

"Il est important de maintenir un éventail d'options dans l'établissement du niveau des taux sur les fonds fédéraux", note le compte-rendu.

D'autant plus que "la nature des risques (...) et l'absence de clarté sur leur résolution renforcent le besoin (pour la Fed) de demeurer flexible et centrée sur les informations économiques", dit encore le rapport.

Les taux au jour le jour se situent entre 2% et 2,25% ce qui reste historiquement bas.

Une grande majorité d'analystes s'attendent à une autre réduction des taux directeurs dès la prochaine réunion du FOMC le 18 septembre.

Au cours du précédent meeting, deux membres de la Fed s'étaient prononcés contre la décision de baisser les taux (Esther George de la Fed de Kansas City et Eric Rosengren de celle de Boston).

Ils auraient préféré maintenir les taux en l'état, citant notamment les risques pour la stabilité financière en encourageant notamment la course au rendement.

Mais les minutes montrent, qu'à l'opposé, deux participants étaient prêts dès juillet à réduire les taux d'un demi-point de pourcentage (0,50%), davantage que la décision prise.

Ils étaient favorables "à un geste plus fort pour mieux remédier à l'inflation restée basse de façon persistante au cours des dernières années".

Le président Donald Trump, lui, ne cesse de faire pression sur la banque centrale pour qu'elle abaisse le coût du crédit, d'un point entier de pourcentage. Encore mercredi il s'est impatienté contre la Fed qui devrait selon lui "se réveiller" et contre son patron Jerome Powell qui "manque de doigté".

M. Trump ne cache pas sa volonté de faire baisser le dollar, dans le sillage d'une baisse de taux, pour mieux faire face à la concurrence commerciale en pleine guerre des tarifs douaniers.

La baisse des taux de la Fed en juillet dernier, la première en onze ans, est expliquée par les participants au Comité monétaire comme "un recalibrage, un ajustement de milieu de cycle".

Publié le 21/08/2019 08:30