Carcassonne, 14 août 2019 (AFP) - Quelque 280 pompiers luttaient dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'Aude contre un incendie ayant détruit environ 400 hectares de pinèdes et qui continuait de progresser peu avant 23H00, sans menacer "d'enjeu majeur", a-t-on appris auprès des pompiers.

Le feu, qui a démarré vers 16H00 au sud-est de Carcassonne, "n'est pas circonscrit mais on n'a pas d'enjeu majeur -- pas de hameaux, pas de villages, pas d'habitations en nombre -- dans l'axe de sa propagation", a déclaré à l'AFP le commandant Philippe Fabre, chef du groupement opérationnel du Service départemental d'incendie et de secours de l'Aude.

"Ca ne reste pour le moment qu'un enjeu environnemental", a souligné le commandant Fabre. Peu avant 23H00, le feu n'avait fait "aucune victime et aucune dégradation" autre que la végétation.

L'incendie s'est déclaré pour une raison inconnue dans une zone de pinèdes et de végétation basse classée "sévère" en raison de la sécheresse, sur la commune de Montirat. Vers 20H00, il avait déjà ravagé environ 200 ha.

Durant sa progression, des habitations isolées, moins d'une dizaine selon le commandant, ont été mises en sécurité et protégées par les pompiers. Leurs habitants ont été confinés dans les bâtiments, volets et fenêtres fermés.

"Ce sont des habitations de type bergerie ou maisons isolées", a précisé le commandant.

Quelque 280 hommes étaient mobilisés et devaient recevoir à brève échéance le renfort de deux colonnes de sapeurs-pompiers venus d'Aix-en-Provence et de Nîmes, soit environ 120 hommes.

Dans l'après-midi, quatre Canadair et un avion Dash bombardier d'eau sont intervenus car la zone, en relief "est difficile d'accès" pour les pompiers, selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) de l'Aude.

Les appareils ont cependant arrêté leurs rotations à la tombée de la nuit et ne les reprendront qu'avec le lever du jour.

Sur le relief, le vent soufflait d'ouest en est entre "30 et 40 km/h" selon les pompiers.

Par ailleurs, dans la région Occitanie, un autre incendie s'est déclaré, dans le département de l'Hérault.

Quelque 50 ha de pinèdes ont brûlés, aucune habitation n'était menacée, selon le Codis 34.

Le feu se situe à Quarante, dans l'Ouest du département.

hg-est/cam

.

Publié le 14/08/2019 11:30
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?