En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

05.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

06.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

07.

Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 5 heures 29 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 6 heures 12 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 7 heures 39 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 9 heures 20 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 10 heures 39 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 13 heures 8 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 18 heures 7 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 5 heures 54 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 7 heures 3 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 8 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 10 heures 4 min
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 12 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 14 heures 40 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 16 heures 46 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 17 heures 43 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 18 heures 23 min
Londres, 14 août 2019 (AFP) - Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé mercredi une "collaboration terrible" entre des élus de son pays et l'Union européenne, qui l'empêche selon lui de renégocier l'accord de Brexit.

"Il y a une collaboration terrible en cours entre les gens qui pensent qu'ils peuvent bloquer le Brexit au Parlement et nos amis européens", a-t-il déclaré lors d'une session en direct de questions-réponses avec des internautes sur Facebook.

"Nos amis européens ne bougent pas (...) Ils ne font aucun compromis sur l'accord de retrait, même s'il a été rejeté trois fois" par le Parlement britannique, a-t-il souligné lors de son intervention d'une quinzaine de minutes, visionnée par près de 7.500 internautes connectés. "Ils s'en tiennent à chaque lettre, à chaque virgule de l'accord (...) car ils pensent que le Brexit peut être bloqué au Parlement".

"Plus ça va, plus il est probable que l'on soit forcé de partir avec un Brexit sans accord", a-t-il estimé.

Le chef de gouvernement, qui a succédé à Theresa May le 24 juillet, a assuré que le Royaume-Uni quitterait l'UE le 31 octobre, jour prévu du Brexit, qu'il ait réussi ou non à renégocier l'accord conclu entre l'ancienne Première ministre et Bruxelles.

Il n'a pas écarté la possibilité de suspendre le Parlement en octobre pour empêcher les députés de bloquer une sortie sans accord.

Mais ce scénario rencontre une forte opposition. "S'il y a une tentative de contourner, d'outrepasser ou - que Dieu nous en préserve ! - de suspendre le Parlement (...) je me battrai de toutes mes forces pour l'empêcher", a déclaré mardi soir John Bercow, président de la Chambre des communes.

L'ex-ministre des Finances Philip Hammond a aussi prévenu qu'un Brexit sans accord "serait une trahison du résultat du référendum de 2016", qui a vu le oui en faveur du divorce avec l'Union européenne l'emporter à 52%.

"Prétendre que les électeurs favorables à une sortie de l'UE ont voté pour un Brexit dur sans accord est un travestissement de la vérité", a-t-il écrit dans une tribune publiée mercredi dans le journal The Times.

Lors de la campagne du référendum, les conditions du divorce n'avaient pas fait l'objet de débats.

Publié le 14/08/2019 02:37