Paris, 23 juil 2019 (AFP) - Emmanuel Macron a félicité mardi Boris Johnson, désigné par les militants du Parti conservateur pour succéder à Theresa May, et s'est déclaré "très désireux de travailler" avec le prochain Premier ministre britannique.

"Je félicite chaleureusement Boris Johnson" et "je l'appellerai dès qu'il sera officiellement Premier ministre", probablement mercredi, a déclaré M. Macron devant la presse en compagnie de la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen à l'Elysée.

"Je suis très désireux de pouvoir travailler au plus vite avec lui, non seulement sur les sujets européens qui sont les nôtres et la poursuite des négociations liées au Brexit, mais aussi sur les sujets internationaux qui font notre quotidien et sur lesquels nous sommes étroitement coordonnés avec les Britanniques et les Allemands", a-t-il ajouté, en citant notamment l'Iran.

Avant de féliciter M. Johnson, le chef de l'Etat a rendu hommage à la Première ministre Theresa May, qui devrait quitter ses fonctions mercredi. "Elle avait pris ses fonctions dans un contexte difficile suite au référendum (sur le Brexit, ndlr) et elle a, avec beaucoup de courage et de dignité pendant toutes ces années, travaillé avec nous. Elle n'a jamais bloqué le fonctionnement de l'Union européenne et elle a essayé de servir les intérêts britanniques au mieux", a-t-il estimé.

Boris Johnson, ex-ministre des Affaires étrangères, qui était opposé à l'actuel chef de la diplomatie britannique Jeremy Hunt, a remporté 66% des voix des quelque 159.000 membres du parti conservateur qui se sont exprimés.

Publié le 23/07/2019 02:47
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

04.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

05.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

06.

Les épargnants français, bipolaires ?

07.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent