Paris, 22 juil 2019 (AFP) - Le candidat investi par La République en marche pour les municipales à Paris, Benjamin Griveaux, et son rival défait Cédric Villani se sont rencontrés lundi dans la capitale, a-t-on appris de sources concordantes.

M. Villani s'est refusé jusqu'à présent à apporter publiquement son soutien à l'ancien porte-parole du gouvernement, choisi au début du mois par la commission d'investiture du parti présidentiel, renvoyant sa décision à la rentrée et laissant ainsi planer le doute quant à une éventuelle candidature dissidente.

"Il y a eu une invitation: la courtoisie, la politesse, c'est d'y répondre", avait expliqué à l'AFP avant la rencontre un proche de M. Villani. Celle-ci a eu lieu autour d'un verre en fin de journée, dans une atmosphère "cordiale", a rapporté l'entourage de Benjamin Griveaux.

Peu après avoir reçu l'investiture, celui-ci avait relativisé l'absence de ralliement immédiat de son adversaire malheureux, en qualifiant ce dernier "d'homme de coeur, homme loyal et homme d'honneur". "Je n'ai pas de doute que nous trouverons les voies du rassemblement", avait-il assuré, en louant le "grand sens de l'éthique et des engagements" de M. Villani.

Selon l'entourage du candidat, la discussion a porté sur les thèmes de la démocratie et de "l'acceptabilité de la transition écologique". Il n'aurait "pas été question de postes, mais de fond".

Le début de campagne de Benjamin Griveaux avait par ailleurs été parasité en fin de semaine dernière par des propos rapportés peu amènes à l'endroit de ses concurrents, et notamment de M. Villani: "Cédric, il n'a pas les épaules pour encaisser une campagne de cette nature. Il ne verra pas venir les balles, il va se faire désosser !", avait-il notamment déclaré, selon une fuite de "conversation privée" publiée par Le Point, et qui n'a pas été démentie.

Publié le 22/07/2019 10:57
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

06.

Classement Bloomberg des familles les plus fortunées : pourquoi les dynasties règnent plus que jamais sur le capitalisme mondial

07.

Balance ton port : les Marseillais veulent-ils couler leurs gros bateaux ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

06.

Affaire Jeffrey Epstein : cette épidémie de suicides dans les prisons françaises qu'il serait également bon d'interroger

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?