Washington, 17 juil 2019 (AFP) - Les Etats-Unis ont confirmé mercredi qu'ils bloqueraient la participation de la Turquie au programme d'avions F-35 en raison de leur décision d'acheter des système de défense anti-aérienne russes S-400.

"Le F-35 ne peut pas coexister avec une plate-forme de collecte de renseignements russe qui va être utilisée pour percer ses capacités de pointe", a justifié la Maison Blanche dans un communiqué.

L'achat des missiles russes, qui ont commencé à être livrés vendredi, aura "un impact négatif sur l'interopérabilité de la Turquie" avec l'Otan, a poursuivi la porte-parole de la présidence, Stephanie Grisham.

Malgré tout, Washington "continuera à coopérer" avec Ankara, a-t-elle ajouté. "Les Etats-Unis accordent toujours une grande valeur à la relation stratégique avec la Turquie. En tant qu'alliés dans l'Otan, cette relation a plusieurs composantes et ne se limite pas au F-35."

Le Pentagone avait donné jusqu'au 31 juillet à Ankara pour renoncer aux missiles russes, sous peine d'être exclu du programme de fabrication des avions furtifs F-35, auquel la Turquie participe depuis son lancement.

Les entreprises turques fournissent actuellement 937 pièces détachées du F-35, dont 400 qu'elles sont les seules à produire. Elles ne devraient plus recevoir de contrat de sous-traitance et leur part dans la fabrication du F-35 sera attribuée à des sociétés d'autres pays.

Par ailleurs, Ankara souhaitait acheter 100 de ces appareils, bijoux de technologie censés échapper aux radars les plus sensibles. Donald Trump avait rappelé mardi que la livraison des premiers éléments de S-400 lui interdisait de les acheter.

Il s'était toutefois montré conciliant envers Ankara, soulignant ses "bonnes relations" avec le président Recep Tayyip Erdogan.

Publié le 17/07/2019 09:14
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?