En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 6 heures 42 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 8 heures 8 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 8 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 11 heures 17 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 12 heures 5 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 13 heures 38 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 14 heures 55 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 6 heures 55 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 8 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 9 heures 18 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 11 heures 35 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 12 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 14 heures 41 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 14 heures 55 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 14 heures 56 min
Foix, 17 juil 2019 (AFP) - L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a considéré mercredi la possibilité de suspendre ses opération en Ariège après l'incendie d'un de ses véhicules et alors que les tensions autour de la présence de l'ours sont vives.

L'incident ayant visé l'Office et qui intervient après plusieurs autres similaires ces derniers jours et semaines, a été qualifié d'"irresponsable" par la préfète.

Mercredi, peu avant 7H00, deux agents de l'ONCFS et un agent de la direction départementale des territoires (DDT) se sont rendus à Auzat, en Haute-Ariège, pour déterminer la cause du décès de trois brebis et l'éventuelle implication d'un ours, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

"L'expertise, pour laquelle un rendez-vous avait été fixé avec le président du groupement pastoral de Bassies-Lartigue (...) s'est déroulée correctement", précise l'autorité préfectorale.

Mais, à leur retour, les agents ont constaté que "leur véhicule, initialement garé à côté de celui d'un éleveur, avait été déplacé et incendié", selon la même source.

Nicolas Alban, délégué régional de l'ONCFS, se dit "choqué" par cet incident. "Il y aura certainement un dépôt de plainte dans les jours à venir", a-t-il indiqué à l'AFP.

Pneus crevés, pare-brises cassés, poubelles renversées devant les locaux de Foix... Selon lui, l'Office en Ariège a été à de nombreuses reprises ces derniers jours et semaines la cible de dégradations. "Les agents sont angoissés à l'idée de revenir sur le terrain", dit-il.

"Si on ne peut pas garantir la sécurité de nos agents, on sera obligé de suspendre nos opérations, (...) ce qui est très dommage car la première mission de l'ONCFS est de permettre aux éleveurs d'être indemnisés", ajoute M. Alban.

- "Atteintes intolérables" -

L'incident de mercredi intervient dans un contexte tendu, après le dérochement fin juin de plus de 250 brebis, tombées d'une crête dans le massif de l'Aston à cause de la présence d'un ours. Cet incident avait ravivé les tensions entre les partisans d'un retrait graduel d'ours dans la zone et ceux plaidant pour un renforcement de la protection des troupeaux.

La population d'ours dans le massif pyrénéen est estimée actuellement à plus d'une quarantaine de spécimens.

"L'Ariège, cet été, dégueule d'ours (...) on sent l'imminence d'un drame, qui pourrait concerner un randonneur croisant une ourse avec ses petits, ou un éleveur au bout du rouleau", avait ainsi estimé lors d'un point de presse Philippe Lacube, le président de la Chambre d'agriculture de l'Ariège.

De son côté, la préfète de l'Ariège Chantal Mauchet, a renouvelé mercredi "tout son soutien aux éleveurs et bergers touchés par les prédations, mais ne peut tolérer que des atteintes individuelles soient portées aux agents publics dans l'exercice de leur mission".

Mme Mauchet a rappelé dans son communiqué "que ce sont ces expertises qui permettent de connaître de la façon la plus précise possible les atteintes portées par les ours aux troupeaux, et de déclencher les indemnisations auxquelles ont droit les éleveurs".

En juin 2018, trois responsables d'une association anti-ours avaient été placés en garde à vue après la diffusion d'une vidéo où l'on y voit un groupe de 25 personnes aux visages masqués par des cagoules noires et fusil de chasse à la main, annoncer entrer en "résistance active contre les agents de l'État".

Publié le 17/07/2019 08:24