Bogota, 12 juil 2019 (AFP) - Deux militaires ont été tués et neuf autres blessés dans une embuscade attribuée à des dissidents de l'ex-guérilla des Farc, dans le sud-ouest de la Colombie, a précisé l'armée vendredi, dans un nouveau bilan.

Le ministre de la Défense, Guillermo Botero, avait précédemment fait état de quatre soldats tués et quatre autres portés disparus jeudi soir alors que les militaires étaient en patrouille sur la commune de Cumbitara (département du Nariño, frontalier de l'Equateur).

Ce sont les troupes envoyées en renfort sur place qui ont révisé ce bilan.

Un sergent et un soldat ont été tués lorsque des explosifs ont été activés sur le passage de la patrouille, visée aussi par des tirs en rafale.

L'armée a attribué l'attaque au groupe "Estiven Gonzales", dissident de l'ex-guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui a signé la paix en 2016 et s'est reconvertie en parti politique sous le nom de Force alternative révolutionnaire commune.

Le Nariño est la zone qui compte la plus grande superficie de narco-plantations au monde, avec près de 46.000 hectares de coca, matière première de la cocaïne, dont la Colombie est le premier producteur de la planète, selon l'ONU.

Des dissidents des Farc, qui ont rejeté l'accord de paix, ainsi que la rébellion de l'Armée de libération nationale (ELN) et des gangs de narco-trafiquants se disputent le contrôle de ce département, stratégique pour l'expédition de la drogue vers l'Amérique centrale et les Etats-Unis.

Selon les services de renseignement militaires, les groupes dissidents des Farc, sans commandement unifié, comptent environ 2.300 combattants armés sur plusieurs fronts dans différentes régions isolées de Colombie.

Bien que l'accord de paix avec les Farc en ait diminué l'intensité, la Colombie reste déchirée par une guerre interne de plus d'un demi-siècle qui, au fil des décennies, a vu s'affronter guérillas, paramilitaires et forces de l'ordre, faisant plus huit millions de victimes (morts, disparus et déplacés).

Publié le 12/07/2019 09:00
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise