Washington, 12 juil 2019 (AFP) - Le président américain Donald Trump a confirmé vendredi qu'une vaste opération d'expulsion de migrants sans-papiers allait débuter ce week-end.

"Ils sont venus illégalement", a-t-il déclaré à des journalistes depuis les jardins de la Maison Blanche, affirmant que la police de l'immigration allait "renvoyer (ces clandestins) dans leur pays".

Cette vague d'arrestations avait été annoncée le 21 juin par le milliardaire républicain, puis reportée de deux semaines pour laisser le temps au Congrès de tenter de trouver un compromis sur les mesures de sécurité à la frontière avec le Mexique.

Le New York Times avait rapporté jeudi que des raids policiers contre des clandestins devaient commencer dimanche dans une dizaine de villes du pays et qu'environ 2.000 familles étaient concernées dans un premier temps.

L'opposition démocrate a dénoncé cette opération d'envergure, qui menace selon elle des gens installés depuis longtemps aux Etats-Unis, où ils ont fondé des familles.

Selon le New York Times, les clandestins visés sont entrés récemment aux Etats-Unis. Leurs dossiers de régularisation ont été déposés fin 2018 et ils ont reçu leur avis d'expulsion en février.

Plusieurs associations ont introduit jeudi un recours devant un tribunal de New York pour annuler les ordres d'expulsion et demander à ce que les clandestins arrêtés soient entendus par un juge de l'immigration devant statuer sur leur sort.

M. Trump recevra en outre lundi, pour parler immigration, le président du Guatemala, l'un des pays -avec le Salvador et le Honduras- d'où viennent la plupart des migrants ces quelques dernières années.

Publié le 12/07/2019 04:27
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise