Washington, 12 juil 2019 (AFP) - Une délégation commerciale américaine de haut niveau se rendra à Pékin "dans un avenir très proche" pour reprendre des négociations entre les deux géants économiques et tenter de mettre un terme à une guerre commerciale qui dure depuis un an, a indiqué vendredi un conseiller américain.

Robert Lighthizer, le représentant américain au commerce (USTR), et Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor, dirigeront la délégation, a précisé sur la chaîne CNBC Peter Navarro, l'un des principaux conseillers du président Donald Trump sur le commerce.

Les discussions entre Américains et Chinois pour mettre fin à leur dispute commerciale ont été relancées --après un brutal coup d'arrêt en mai-- lors d'un sommet entre M. Trump et son homologue Xi Jinping en marge du G20 d'Osaka fin juin.

M. Navarro a refusé de donner des détails sur les négociations. "Nous sommes dans une période de discrétion", a-t-il expliqué, reprenant une expression qui force les entreprises à ne pas communiquer avant une entrée en bourse ou la publication de résultats financiers.

Le président américain a accusé jeudi la Chine de ne pas acheter des produits agricoles américains comme Pékin s'y était engagé selon lui.

M. Trump avait indiqué à l'issue du sommet du G20 qu'il avait accepté de geler l'instauration de droits de douane punitifs sur les 300 milliards de dollars d'importations de produits chinois n'étant pas encore surtaxés.

En échange, avait promis le locataire de la Maison Blanche, "la Chine va acheter un montant incroyable de nourriture et de produits agricoles, ils vont commencer très bientôt".

Pékin a dévoilé vendredi des chiffres moroses pour son commerce extérieur au mois de juin.

Les exportations du pays ont dégringolé sur un an le mois dernier (-1,3%). Elles avaient pourtant bien résisté en mai (+1,1%) en dépit de nouvelles surtaxes douanières frappant de nombreux produits chinois exportés vers les Etats-Unis.

Quant aux importations, elles ont poursuivi leur repli (-7,3%) de manière bien plus prononcée qu'attendu par des experts interrogés par l'agence Bloomberg (-4,6%).

Publié le 12/07/2019 03:01
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

L’urgent débat sur la géo-ingénierie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise