Téhéran, 12 juil 2019 (AFP) - Les Gardiens de la Révolution iraniens ont annoncé vendredi avoir frappé des "terroristes" présumés au Kurdistan irakien voisin tuant et blessant plusieurs d'entre eux.

"A la suite d'actes terroristes perpétrés par des groupes antirévolutionnaires dans l'ouest et le nord-ouest du pays (...), des camps et centres d'entraînements de terroristes ont été attaqués depuis mercredi" à l'aide de roquettes, drones et d'artillerie, a indiqué dans un communiqué l'armée idéologique iranienne.

Les Gardiens de la Révolution n'ont pas indiqué le nom du groupe visé.

Selon le maire de la ville irakienne de Sidekan, Ehsan Chalabi, "la frappe visait le Parti démocratique du Kurdistan d'Iran (PDKI)" --installé au Kurdistan irakien et considéré par Téhéran comme une organisation terroriste.

Une "civile est morte jeudi et deux membres de la même famille ont été blessés après qu'une roquette a frappé leur champ", a-t-il indiqué à l'AFP.

Les Gardiens de la Révolution ont assuré que les groupes ciblés avaient essayé d'utiliser des "villageois comme boucliers humains" et ont demandé aux habitants "du Kurdistan irakien de prendre leurs distances vis-à-vis des camps terroristes".

Selon eux, l'Iran a averti les autorités du Kurdistan irakien de ne pas permettre à des "groupes terroristes" d'établir des camps d'opération et d'entraînement près de la frontière avec l'Iran, mais cette mise en garde "n'a pas été prise en compte".

L'Iran avait frappé en septembre 2018 le quartier général du PDKI, le plus ancien parti autonomiste kurde d'Iran, tuant 15 personnes. Interdit après la Révolution islamique de 1979, le PDKI semble avoir repris des opérations en territoire iranien depuis 2016, après une longue trêve.

L'armée idéologique iranienne a indiqué vendredi avoir mené ces nouvelles frappes notamment en représailles à la mort de trois de ses membres dans une attaque visant leur véhicule mardi et perpétrée par des "terroristes".

Jeudi, les Gardiens de la Révolution avaient annoncé avoir tué cinq "terroristes" présumés qui tentaient de pénétrer sur le sol iranien depuis "les frontières occidentales", lors d'affrontements dans l'ouest du pays, près de la frontière avec l'Irak.

L'Iran affronte depuis près de 40 ans des activistes kurdes, qui utilisent des bases situées dans le Kurdistan irakien pour perpétrer des attaques contre les Gardiens de la Révolution et des institutions sur le territoire iranien.

Publié le 12/07/2019 02:59
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

L’urgent débat sur la géo-ingénierie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise