Rennes, 12 juil 2019 (AFP) - François de Rugy, ministre de la Transition écologique au centre d'une polémique sur des dîners fastueux et des travaux dans son logement de fonction, a organisé en mars un dîner avec des "lobbyistes" du monde de l'énergie, affirme vendredi Ouest-France.

Selon un message privé que s'est procuré Ouest-France, M. de Rugy a demandé que ce dîner "informel" n'apparaisse pas "dans l'agenda public".

D'après le quotidien régional, François de Rugy a "accepté d'organiser au ministère un dîner avec Marc Teyssier d'Orfeuil (directeur de Com'publics, spécialisée dans le lobbying et la communication institutionnelle, ndlr) et des personnalités importantes du monde de l'énergie, tel qu'Engie".

Ce dîner "surprend certains membres de son entourage. D'autant que François de Rugy décide de ne pas convier certains membres de son cabinet", indique Ouest-France sur son site internet.

Interrogé par l'AFP, l'entourage de François de Rugy déclare qu'"il ne s'agissait aucunement d'un dîner secret mais d'un dîner de travail informel sur les questions d'énergie et de bâtiment, au coeur des priorités politiques du ministre, avec des personnalités du monde de l'entreprise engagées sur le sujet".

Etaient présents Isabelle Kocher, directrice du groupe Engie, Guillaume Poitrinal, président de Woodeum, promoteur spécialiste du bâtiment bas carbone, Jean-Philippe Ruggieri, directeur général de Nexity, Michel Derdevet, secrétaire général d'Enedis et Marc Teyssier d'Orfeuil, directeur général de Com'Publics, énumère cette source. Xavier Ploquin, conseiller du ministre en charge des questions énergétiques, assistait également à ce dîner.

L'entourage de François de Rugy souligne que le ministre a "un grand nombre de réunions - petits-déjeuners, déjeuners et dîners de travail avec des élus, des ministres comme avec des responsables associatifs, d'entreprises ou des journalistes - tous liés à l'exercice de ses fonctions, qui ne figurent pas à son agenda public".

Ouest-France rappelle que Nicolas Hulot, prédécesseur de François De Rugy, avait dénoncé la "présence des lobbys dans les cercles du pouvoir".

Vendredi matin, le ministre a indiqué qu'il ne comptait pas démissionner, précisant avoir reçu mercredi le "soutien" du président Emmanuel Macron.

mas-pcm/alu/spe

ENGIE

Publié le 12/07/2019 02:46
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

L’urgent débat sur la géo-ingénierie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise