Pékin, 12 juil 2019 (AFP) - Les exportations et les importations de la Chine ont subi en juin une forte baisse, dans un contexte de durcissement de la guerre commerciale avec Washington dont les effets se font désormais durement sentir, selon des chiffres publiés vendredi par les Douanes.

Les ventes de la Chine à l'étranger ont reculé de 1,3% le mois dernier sur un an, après un rebond de 1,1% en mai.

Sur la même période, les importations ont poursuivi leur effondrement (-7,3% sur un an) après une chute le mois précédent (-8,5%), a annoncé l'administration générale des Douanes.

C'est une baisse bien plus prononcée que celle attendue par les experts sondés par l'agence Bloomberg (-4,6%).

Ces statistiques sont publiées au moment où les deux premières puissances économiques mondiales tentent de trouver une issue à leur guerre commerciale, déclenchée l'an dernier par l'administration Trump.

Mardi, les principaux négociateurs américains et chinois se sont entretenus pour évoquer une reprise des négociations de haut niveau, brutalement interrompues en mai.

"Le ralentissement de la croissance mondiale et la dernière hausse des droits de douane américains à la mi-mai ont exercé une pression supplémentaire sur les exportations", relève Sheana Yue, analyste du cabinet Capital Economics.

Pékin et Washington s'imposent depuis l'an passé des droits de douane punitifs, qui s'appliquent désormais à plus de 360 milliards d'échanges commerciaux annuels et qui frappent durement les entreprises des deux côtés du Pacifique.

Dans un contexte de durcissement des tensions commerciales avec Pékin, Washington a décidé en mai de porter ces droits de douane de 10 à 25% sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles.

La Chine a riposté en imposant le 1er juin de nouvelles surtaxes douanières sur plus de 5.000 produits américains.

Le 29 juin, en marge du sommet du G20 à Osaka au Japon, le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping sont convenus de relancer les négociations commerciales.

Mais alors que les discussions viennent tout juste de reprendre, M. Trump a accusé jeudi la Chine de ne pas acheter des produits agricoles américains comme Pékin s'y était engagé selon lui.

Publié le 12/07/2019 10:55
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise