En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Ce que la redoutable efficacité vietnamienne face au Coronavirus pourrait nous apprendre pour faire face à une potentielle 2eme vague (et ce dont nous ne voulons surtout pas...)

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

05.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 8 heures 12 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 9 heures 14 min
light > Culture
On ira tous au paradis
Le romancier et parolier Jean-Loup Dabadie est décédé
il y a 10 heures 4 min
pépites > Politique
Duo
Popularité : Macron en baisse, Philippe en hausse
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Soifs d’amitié

il y a 14 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Cette grande bouffée d’air marin que vous respirez est probablement pleine de particules de microplastique
il y a 15 heures 7 min
décryptage > International
Animal social

Les années 2020, nouvelles années folles ?

il y a 15 heures 26 min
décryptage > International
Confrontation

Face à la Chine : l’Occident oublie les éléments qui nous avaient permis de gagner la guerre froide

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Economie
Proposition

500 milliards pour relancer l'Europe... Mais de nombreuses questions en suspens

il y a 16 heures 14 min
décryptage > International
White only?

"Un Noir n'est pas un Noir s'il pense voter Trump" : les nouvelles théories racialistes de Joe Biden

il y a 16 heures 14 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 8 heures 43 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"
il y a 9 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Les premiers stades de la formation d'une planète observés en direct ; Le Pentagone rend public huit rapports de rencontres avec des « phénomènes aériens inexpliqués »
il y a 12 heures 48 min
pépites > International
Confrontation
Le ministre chinois des Affaires étrangères estime que son pays est "au bord d'une nouvelle Guerre froide" avec les États-Unis
il y a 13 heures 42 min
décryptage > International
Accalmie

Téhéran-Washington : Le calme d’après ou d’avant la tempête ?

il y a 14 heures 58 min
décryptage > High-tech
Volontariat

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

il y a 15 heures 19 min
décryptage > Société
Tentation liberticide

Covid-19 : une nouvelle servitude volontaire

il y a 15 heures 39 min
décryptage > Economie
Problème culturel

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

il y a 16 heures 13 min
décryptage > France
Agriculture

Les abeilles, atout des céréaliers dans leur volonté de reconquête de l'opinion publique

il y a 16 heures 14 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Facebook se lance dans la vente en ligne pour vraiment TOUT savoir de vous

il y a 16 heures 14 min
Paris, 27 juin 2019 (AFP) - Face au gel de leur pouvoir d'achat, une réforme qu'ils voient comme la destruction du service public et "l'absence de dialogue social", Les syndicats de fonctionnaires ont promis jeudi la poursuite de leur mobilisation dès la rentrée.

Environ 300 agents se sont également rassemblés symboliquement devant Bercy jeudi à la mi-journée, sous un soleil de plomb, à l'appel de tous les syndicats, pour exprimer leurs désaccords avec le gouvernement, a-t-on appris de sources syndicales.

"Il n'y a pas de dialogue social possible avec ceux qui représentent le pouvoir. Le projet de loi (sur la transformation de la fonction publique, NDLR) sera adopté mais les sujets de fond sur le pouvoir d'achat et la défense des missions de service public seront toujours là à la rentrée", a déclaré Jean-Marc Canon (CGT), lors d'une conférence de presse commune des neuf organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP, CFE-CGC, CFTC).

"Le pouvoir montre tous les jours qu'il n'attache aucune importance au dialogue social (...) Nous aspirons à une rentrée sociale exceptionnelle", a-t-il ajouté, en faisant référence à la poursuite de la mobilisation pour défendre les missions et le pouvoir d'achat des 5,5 millions d'agents publics.

"Vu que le dialogue social n'existe pas, on va continuer à se faire entendre", a également prévenu Bernadette Groison (FSU), appelant à mener une "campagne" au sein de la fonction publique mais également avec les usagers et les élus, pour "une bataille de convictions". "On ne s'interdira rien", a-t-elle ajouté, en appelant les syndicats à "faire preuve d'imagination".

Interrogés sur la "faiblesse" des dernières mobilisations, Luc Farré (Unsa) a rappelé que les agents "ne sont plus prêts à perdre une journée de salaire pour faire grève" mais "font confiance" à leurs syndicats lorsque ces derniers sont "capables d'unité".

"Le paradoxe, c'est qu'il n'y a jamais eu autant de mobilisations dans tous les secteurs, finances publiques, pompiers, urgences, écoles... La mobilisation marche quand elle est décidée dans les services", a estimé Christian Grolier (FO), reconnaissant une "plus grande difficulté à mobiliser transversalement".

"On ne laissera pas passer la rentrée sans mobilisation, de manière unitaire quand ce sera possible", a également prévenu Gaëlle Martinez (Solidaires) tandis que la CFE-CGC a évoqué "un durcissement des actions inexorable".

Les syndicats ont néanmoins annoncé leur intention de participer, le 2 juillet, au rendez-vous salarial confirmé par le gouvernement mais disent s'y rendre "sans illusions", ni "attentes", après celui "manqué" en 2018.

Le gouvernement a annoncé son intention de maintenir le gel du point d'indice qui sert au calcul de la rémunération des fonctionnaires, constituée d'une part fixe (le "traitement", indexé sur le point d'indice) qui progresse en fonction de l'ancienneté et d'une part variable (indemnités et primes).

Les syndicats réclament des "mesures générales", et notamment la revalorisation de ce point, gelé entre 2010 et 2016 puis de nouveau en 2018 et 2019.

Ils dénoncent également la "non-compensation" de la hausse de la CSG pour les fonctionnaires au-delà de cette année, la réinstauration du "jour de carence" et accusent le gouvernement, à travers son projet de loi, de vouloir aligner la fonction publique sur les règles du privé au détriment du statut de fonctionnaire, de l'impartialité du traitement des usagers et de l'indépendance des agents.

Après l'Assemblée nationale, le Sénat doit achever jeudi l'examen de ce projet de loi.

Publié le 27/06/2019 02:06