Bichkek (Kirghizstan), 27 juin 2019 (AFP) - Les députés kirghizes ont voté jeudi la levée de l'immunité de l'ex-président Almazbek Atambaïev, inculpé pour corruption, une nouvelle étape dans la crise politique née de la rivalité entre le chef de l'Etat actuel et son prédécesseur.

Un total de 103 députés kirghizes d'un Parlement en majorité loyal au président actuel Sooronbaï Jeenbekov, ancien allié devenu rival de M. Atambaïev, ont voté en faveur de cette mesure, seulement six ayant voté contre.

Almazbek Atambaïev, président jusqu'en novembre 2017, a été inculpé mardi par la justice kirghize, qui avait demandé la levée de son immunité.

L'ex-président Atambaïev est soupçonné "d'acquisition illégale de terres" et d'avoir fait libérer un membre d'un clan mafieux, a indiqué jeudi devant les parlementaires le procureur général kirghize, Otkourbek Djamchitov, qui a précisé que des actions pénales pouvaient désormais commencer.

En avril, le Parlement avait voté un texte rendant le président responsable devant la loi des infractions commises pendant son mandat une fois qu'il rend le pouvoir. Cette loi était considérée comme une mesure destinée à accentuer la pression sur Almazbek Atambaïev, devenu un critique virulent de Sooronbaï Jeenbekov.

L'élection de M. Jeenbekov en 2017 avait permis la première passation de pouvoir pacifique entre deux présidents élus au Kirghizstan, considéré comme le pays le plus démocratique d'Asie centrale et théâtre de deux révolutions en 2005 et 2010 et de violences ethniques.

Des tensions sont rapidement apparues entre les deux hommes, Almazbek Atambaïev critiquant plusieurs nominations effectuées par Sooronbaï Jeenbekov. De son côté, M. Jeenbekov a démis de leurs fonctions plusieurs hauts fonctionnaires proches de l'ancien président Atambaïev.

Publié le 27/06/2019 10:00
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

Agnès Saal, condamnée pour des frais de taxi, a été suspendue de sa Légion d'honneur

07.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise