Paris, 26 juin 2019 (AFP) - Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne, a affirmé mercredi réfléchir à sa candidature à la présidence de son parti, précisant qu'il prendrait sa décision d'ici au 14 juillet.

"Je réfléchis avec mon équipe, avec des collègues députés, des membres du Sénat, des présidents de collectivités territoriales, aux conditions d'une candidature", a affirmé sur France Info le secrétaire général délégué au projet des Républicains.

"Je prendrai ma décision avant le 14 juillet, parce que le 14 juillet, c'est le moment où notre Haute autorité, l'instance interne qui organise les élections, lancera le top départ des parrainages", a-t-il précisé.

Selon lui, "il y a une nécessité absolue à la transformation des Républicains" qui "ne doivent plus être perçus comme le parti de la droite d'hier. Il doit être transformé pour devenir le mouvement de l'après Macron. On en est bien loin!".

"J'essaie de construire les conditions d'une candidature pour proposer une ligne, une ligne que j'appelle +ligne nationale libérale+. De 2019 à 2021, on doit être l'endroit où on invente un projet de réconciliation française. La réconciliation française, c'est le relèvement de la nation et la libération des Français. La France, aujourd'hui, souffre d'un excès de normes, d'un excès d'impôts et d'un excès de contraintes", a-t-il affirmé.

Pour le moment, seul Christian Jacob, président des députés LR, a annoncé sa candidature à la présidence d'un parti exsangue depuis les Européennes et le départ de Laurent Wauquiez. Le scrutin interne est prévu les 12 et 19 octobre.

Parmi les candidats potentiels, le premier vice-président du parti Guillaume Peltier entend se donner "jusqu'à la fin du mois de juin" avant de présenter ou non sa candidature. Plusieurs sources LR le disent confiant sur sa capacité à réunir les parrainages de parlementaires nécessaires, mais d'autres dirigeants sont plus sceptiques.

Le député du Vaucluse Julien Aubert, qui envisage également de se présenter, se décidera "dans la semaine".

Selon une source au sein de la direction, le parti compte 130.000 militants à jour de cotisation en 2018 ou 2019. Les candidats devraient donc avoir à rassembler 1.300 parrainages d'adhérents, ainsi que 12 parlementaires.

La période officielle de dépôt des candidatures et de recueil des parrainages débutera après la publication du guide électoral par la Haute autorité du mouvement, au plus tard le 14 juillet, et jusqu'au 13 août.

Publié le 26/06/2019 12:14
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques