Washington, 25 juin 2019 (AFP) - Le président américain Donald Trump a estimé mardi que la réaction de l'Iran à sa proposition de discussions était "insultante" et qu'elle témoignait de "l'ignorance" de Téhéran, dont toute attaque serait suivie de représailles américaines "écrasantes".

"La déclaration particulièrement insultante de Téhéran (qui) témoigne de son ignorance, publiée aujourd'hui, démontre simplement qu'ils ne comprennent pas quelle est la réalité", a tweeté M. Trump.

Le président américain a ordonné lundi la mise en place de sanctions visant cette fois notamment le guide suprême iranien Ali Khamenei, tout en affirmant que la porte restait ouverte pour des négociations afin de faire retomber la tension dans le Golfe.

Réponse de l'Iran: il a accusé mardi les Etats-Unis d'avoir coupé de façon "permanente" la voie de la diplomatie et de mentir sur son intention de négocier.

"Toute action de l'Iran visant n'importe quel (intérêt) américain déclenchera une réponse d'une force puissante et écrasante", a prévenu le milliardaire républicain dans sa série de tweets. "Dans certains domaines, écrasante signifiera annihilation".

Selon lui, les dirigeants iraniens "ne comprennent que "la force et le pouvoir, et les USA ont de loin l'armée la plus puissante au monde".

"La merveilleuse population iranienne souffre, et pour aucune raison. Leurs dirigeants dépensent tout leur argent dans la terreur et peu pour tout le reste", a-t-il poursuivi.

Le renforcement lundi des sanctions américaines contre l'Iran vient s'ajouter à une spirale d'accusations et d'incidents, dont des attaques d'origine inconnue contre des pétroliers et la destruction le 20 juin d'un drone américain par l'Iran dans la région stratégique du Golfe.

L'Iran et les Etats-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques en 1980 après la Révolution islamique. Une ouverture a été rendue possible sous l'administration de Barack Obama avec la conclusion en 2015 d'un accord international sur le nucléaire iranien. Mais Donald Trump a décidé d'en retirer les Etats-Unis.

Publié le 25/06/2019 05:32
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise