En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 8 heures 2 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 9 heures 15 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 11 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 52 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 51 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 6 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 30 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 5 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 8 heures 27 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 10 heures 27 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 7 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 30 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 52 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 14 heures 24 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 36 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 6 min
Nantes, 20 juin 2019 (AFP) - Quelque 200 manifestants, personnels de services d'urgence, se sont rassemblés jeudi à Nantes devant les grilles de l'Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire pour demander plus de moyens et d'effectifs.

"C'est la cocotte-minute dans la salle d'attente...jusqu'au moment où on se fait insulter", souffle Sylvie R., 44 ans, infirmière aux urgences de l'hôpital de Château-Gontier (Mayenne), un point d'exclamation rouge peint sur la joue.

Du haut de ses vingt années d'expérience, cette manifestante dit avoir vu la situation se détériorer: "on accueille 20.000 personnes par an pour un établissement qui a une capacité de 10.000 personnes par an. Il y a des travaux qui vont être faits, mais on manque de personnel".

"Urgences surchargées tous en danger", "donnez-nous les moyens de soigner dans la dignité", "Buzyn magne-toi le popotin", pouvait-on lire sur des pancartes et banderoles.

Des soignants, venus aussi de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ou Angers, ont formé une chaîne humaine et ont scandé trois revendications: "des sous, des lits, des soignants".

Une délégation, parmi laquelle se trouvait Christophe Le Tallec, délégué régional et vice-président national du collectif Inter-urgences, et Olivier Terrien, secrétaire général CGT au CHU de Nantes, était reçue dans la matinée dans les locaux de l'ARS.

"La problématique des urgences c'est la pointe de l'iceberg qui dépasse", a souligné Yohann Rouvière, permanent CGT, devant les grilles de l'agence où ont été accrochées plusieurs banderoles.

"Le modèle financier de l'hôpital pousse à aller chercher des parts de marché et la rentabilité, mais nous les soignants, notre coeur de métier c'est de prendre en charge les patients", a-t-il ajouté, déplorant une incompatibilité, selon lui, avec la notion de service public.

A Bordeaux, une délégation de personnels soignants et de représentants syndicaux a été reçue par le Directeur régional de l'offre de soins alors que quelques dizaines de personnes attendaient devant l'ARS Nouvelle-Aquitaine, selon une représentante locale du comité inter-urgences. Selon elle, outre les services d'urgences du CHU de Bordeaux, le mouvement de grève touche toujours ceux de Libourne et Sainte-Foy-la-Grande (Gironde), Oloron et Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et Agen (Lot-et-Garonne).

Par ailleurs, à l'hôpital Saint-André de Bordeaux, l'Unité hospitalisation urgences (UHU) est toujours fermée à la suite du dépôt d'arrêts maladies par des personnels soignants, le service d'accueil des urgences continuant lui à fonctionner.

Après trois mois de grève dans plusieurs services d'urgence en France, la ministre de la santé Agnès Buzyn a promis de débloquer 70 millions d'euros, notamment pour financer des primes.

Effort jugé insuffisant par les syndicats CGT, FO et SUD, et pour le collectif, qui ont appelé à une nouvelle journée de mobilisation à Paris le 2 juillet.

Publié le 20/06/2019 05:36