Ottawa, 18 juin 2019 (AFP) - Le gouvernement de Justin Trudeau a donné mardi son feu vert à la relance des travaux d'agrandissement de l'oléoduc Trans Mountain vers la côte Ouest canadienne, une décision souhaitée par l'industrie pétrolière mais décriée par les écologistes.

Cette annonce était attendue après la décision l'an dernier du gouvernement canadien de nationaliser cet oléoduc au prix de 4,4 milliards de dollars canadiens (3 milliards d'euros).

"Aujourd'hui, j'annonce que notre gouvernement a approuvé le projet d'expansion Trans Mountain", a déclaré le Premier ministre libéral en précisant que les travaux de construction devraient commencer dès cet été.

Le projet vise à tripler la capacité de l'oléoduc Trans Mountain, inauguré en 1953, pour écouler 890.000 barils de pétrole par jour sur 1.150 km entre l'Alberta, assise sur la troisième réserve mondiale d'or noir, et la banlieue de Vancouver, avant de l'exporter vers l'Asie.

M. Trudeau a justifié sa décision par le fait que l'exportation d'or noir vers l'Asie permettrait de réduire la dépendance du Canada à l'égard du marché américain et que le transport par oléoduc du pétrole était beaucoup plus sûr que par rail.

Le gouvernement de Justin Trudeau avait autorisé en 2016 la société américaine Kinder Morgan à agrandir l'oléoduc avant de le nationaliser.

Mais la Colombie-Britannique, d'où ce pétrole devrait être chargé sur des navires, avait porté l'affaire en justice, épaulée par une coalition d'écologistes et de communautés autochtones.

En août dernier, la justice avait donné raison aux opposants en jugeant que les conséquences environnementales de l'agrandissement n'avaient pas été prises en compte.

Ottawa avait alors demandé au régulateur du secteur de tenir de nouvelles consultations auprès des populations affectées, notamment des groupes d'Amérindiens.

Les travaux d'agrandissement avaient été estimés à 7,4 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros) en 2015. Ils devraient débuter dans les prochaines semaines, avant les élections législatives d'octobre pour lesquelles les troupes libérales de M. Trudeau sont au coude à coude avec l'opposition conservatrice dans les derniers sondages.

Publié le 18/06/2019 11:29
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

05.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

06.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

07.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques