Hong Kong, 18 juin 2019 (AFP) - La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a présenté mardi ses "plus sincères excuses" pour la crise provoquée par un projet de loi ouvrant la voie à des extraditions vers la Chine continentale.

"Je dois assumer personnellement la plus grande part de responsabilité" pour ce qui "a conduit à des controverses, des différends et de l'inquiétude dans la société", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse.

"Je présente mes plus sincères excuses à tout le peuple de Hong Kong", a ajouté Mme Lam qui avait déjà offert des "excuses" dimanche pour avoir semé le trouble dans le territoire.

Le projet de loi a provoqué des manifestations géantes dans l'ancienne colonie britannique, plongée dans l'une de ses pires crises politiques avec des appels à la démission de Mme Lam.

Mme Lam a suspendu ce projet le 15 juin après des manifestations d'une ampleur record les 9 et 12 juin, émaillées d'affrontements entre la police et certains manifestants. Mais le lendemain près de deux millions de manifestants -- plus du quart de la population --, selon les organisateurs, défilaient en exigeant le retrait définitif du projet et sa démission.

Mme Lam, à laquelle Pékin a réaffirmé lundi son soutien, a affirmé vouloir "continuer à travailler très dur (...) pour répondre aux aspirations de la population de Hong Kong".

Selon ses détracteurs, le projet de loi placerait la population à la merci du système judiciaire de Chine continentale, opaque et sous influence du Parti communiste. Les milieux d'affaires craignent que la réforme nuise à l'image internationale et à l'attractivité de la place financière.

Publié le 18/06/2019 11:15
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise