Rennes, 17 juin 2019 (AFP) - Un prêtre de 46 ans, exclu depuis 2008 de tout ministère public et jugé lundi pour agressions sexuelles sur un adolescent devant le tribunal correctionnel de Rennes, a reconnu des actes "pas conformes à la morale catholique" mais "consentis" selon lui.

Près de quinze ans après les faits, le plaignant, désormais âgé de 31 ans, entouré de sa famille et de sa compagne, a fait part de la difficulté de ce type de procès, où c'est "parole contre parole".

Troisième d'une fratrie de six enfants, dans une famille très catholique, Jean-Bernard s'intéresse tellement à la religion, quand il est adolescent, qu'il réfléchit à la vocation. Il rencontre le jeune prêtre Gaël Carissan, ordonné en 2000 et officiant à Saint-Malo et Redon (Ille-et-Vilaine), qu'il considère comme "son père spirituel".

En 2004, il part à Rome, seul avec le prêtre, avec lequel il partage une chambre dans un couvent. Selon la victime, le prêtre a alors abusé de lui.

"Je suis resté longtemps dans la salle de bains, accroupi, je tremblais, c'est un traumatisme. Je ne savais pas que faire, j'étais dans un couvent à Rome, à 2.000 km de chez moi....", explique-t-il.

A Rennes, il continue de voir l'ecclésiastique et les attouchements sexuels se poursuivent. "A genou devant lui, je devais lui dire pardon. Et il me donnait l'absolution et me demandait de ne pas me confesser à d'autres prêtres. Quand on demande de demander pardon pour ces actes-là, c'est le meilleur moyen d'induire que j'avais une responsabilité dans ces actes-là", raconte Jean-Bernard.

"Je ne nie pas cette attirance homosexuelle", reconnaît le prêtre désormais domicilié dans une abbaye, assurant que les rapports étaient "consentis".

Lors de l'instruction, les enquêteurs avaient retrouvé près de 4.000 photos et films pornographiques homosexuels et hétérosexuels dans l'ordinateur du prévenu.

Cité comme témoin, l'évêque de Rennes, Mgr Pierre d'Ornellas, a été critiqué par le conseil de Jean-Bernard sur l'enquête canonique qui avait été confiée à un prêtre de 86 ans, que connaissait le Père Carissan.

La victime a également pointé du doigt l'attitude de l'évêque. "Il m'avait déconseillé de porter plainte et je tiens à le signaler", a dit à la barre Jean-Bernard, qui avait finalement déposé plainte à Saint-Malo en 2010, deux ans après avoir révélé les faits à un prêtre de Dinard.

"J'ai toujours pensé que Jean-Bernard devait porter plainte", a assuré de son côté le prélat. "C'est inacceptable qu'un prêtre ait des relations sexuelles avec un jeune, je l'ai sanctionné tout de suite en le privant de son ministère" et en demandant un suivi psychologique, a-t-il affirmé.

Avant les plaidoiries, le père Carissan a demandé "pardon à Jean-Bernard", évoquant "toutes les conséquences dévastatrices" que son comportement avait eues sur le jeune homme.

Jean-Bernard, suivi par un psychologue depuis dix ans, a évoqué la difficulté de se reconstruire. "J'attends de la justice qu'on me reconnaisse le statut de victime", a-t-il dit, en regrettant par ailleurs que les actes subis n'aient "pas été considérés" comme des viols, ce qui aurait entraîné un procès aux assises.

Interrogé sur sa foi aujourd'hui, il a répondu être "resté croyant, avec beaucoup de recul par rapport à l'institution. Je ne reconnais plus d'autorité à l'Église".

Le procès devrait s'achever dans la nuit après les réquisitions et les plaidoiries.

Publié le 17/06/2019 10:23
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

04.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

07.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque