Paris, 17 juin 2019 (AFP) - Le gouvernement lance lundi un plan d'action pour développer les "tiers-lieux", des espaces polyvalents pour favoriser l'activité économique et le travail en commun, en privilégiant notamment l'accès au numérique.

Baptisé "Nouveaux lieux, Nouveaux liens", le plan d'un montant de 45 millions d'euros prévoit une série de mesures et de financements pour aider au télé-travail et permettre l'accès à des services dans divers domaines: formation, travail, accès aux droits, éducation, culture...

"Ces lieux représentent un véritable potentiel de reconquête économique. Ils épousent les évolutions les plus récentes de notre société", comme la transition écologique, le numérique, le travail indépendant et les nouvelles activités", soulignent les ministres concernés dans la présentation du programme.

"L'Etat va y consacrer 45 millions d'euros. C'est très ambitieux dans le contexte budgétaire actuel", précise le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, dans une interview à "20 minutes".

"Nous avons aussi le soutien d'Action Logement, qui va débloquer 50 millions d'euros pour soutenir l'investissement des tiers-lieux dans le foncier et les infrastructures. Le fonds Amundi va également mettre 50 millions d'euros sur la table", souligne-t-il.

Environ 1.800 de ces "tiers-lieux" accessibles à tous ont été recensés fin 2018, notamment dans les grandes villes et métropoles. Le gouvernement s'engage donc à accompagner et aider financièrement les initiatives locales de ce type sur l'ensemble du territoire.

Il s'agit notamment de "favoriser le maillage" des territoires et de donner à ces espaces de travail les moyens de développer des services d'intérêt général, en impliquant des partenaires publics et privés.

- "Campus connectés" -

Parmi les mesures annoncées: une subvention "sur deux ou trois ans" pour aider à l'amorçage des projets et ceux "qui doivent faire des travaux d'acquisition et d'aménagement pour créer leur espace" pourront bénéficier d'un "soutien à l'investissement".

L'Etat s'engage également à mettre à disposition des porteurs de projets des lieux vacants (bureaux, friche...) dont il est propriétaire. Un "fonds d'investissement faiblement rémunéré (ISR) est créé pour financer le développement de lieux privés.

La récente crise sociale a montré les difficultés à maîtriser le numérique et l'éloignement d'une partie de la population des services publics. Le plan du gouvernement vise ainsi à "renforcer la cohésion sociale et territoriale", en particulier en milieux rural et dans les quartiers de politique de la Ville.

L'Etat entend développer des "fabriques de territoire" - des lieux de formation et d'apprentissage, avec une attention particulière aux populations "éloignées d'Internet"-, notamment en outremer et dans les quartiers en difficulté.

Cent "campus connectés", labellisés par le ministère de l'Enseignement supérieur, seront par ailleurs créés d'ici 2022. "Ces tiers-lieux permettent à des étudiants de suivre des formations de premier cycle à distance" pour aider notamment ceux qui ne peuvent pas étudier loin de chez eux.

Outre les ministères concernés (Cohésion des territoires, Ville et Logement, Travail, Culture, Enseignement supérieur...), le plan mobilise divers acteurs publics et privés (SNCF, ANRU...).

Publié le 17/06/2019 03:00
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…