Jérusalem, 16 juin 2019 (AFP) - L'épouse du Premier ministre israélien, Sara Netanyahu, a été reconnue coupable dimanche d'avoir fait passer indûment des dépenses de repas aux frais du contribuable, selon un journaliste de l'AFP présent au tribunal à Jérusalem.

Initialement inculpée en juin 2018 pour fraude et abus de confiance, Sara Netanyahu a négocié un accord qui a été accepté par le tribunal.

Elle a finalement été reconnue coupable d'avoir exploité les erreurs d'une autre personne et est condamnée à seulement payer une amende ainsi que des frais de dédommagement.

Elle devra payer une amende de 10.000 shekels (2.500 euros) ainsi qu'un remboursement à hauteur de 45.000 shekels (11.000 euros) à l'Etat.

L'épouse du Premier ministre avait été initialement inculpée de fraude et d'abus de confiance pour avoir fait passer pour près de 100.000 dollars (environ 85.000 euros) de repas aux frais du contribuable en affirmant, faussement, qu'il n'y avait pas de cuisinier à la résidence officielle du Premier ministre.

Les accusations de fraude, qui auraient pu entraîner une lourde sanction, ont été ainsi abandonnées.

Son procès avait été ouvert en octobre 2018.

Sara Netanyahu, 60 ans, avait par le passé fait face à d'autres accusations. En 2016, un tribunal de Jérusalem avait accordé des dommages et intérêts à un ancien majordome de Benjamin Netanyahu qui avait accusé le Premier ministre et son épouse de mauvais traitements.

Son époux, auprès duquel elle joue un rôle important, doit lui être entendu début octobre pour répondre d'accusations de "corruption", "fraude" et "abus de confiance" dans trois affaires.

Publié le 16/06/2019 11:32
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

On a du pétrole mais on n'a plus d'idées

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

06.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être