Paris, 12 juin 2019 (AFP) - Plus de 300 sans-papiers se revendiquant comme des "gilets noirs" ont occupé "pacifiquement" mercredi le siège du groupe de restauration collective Elior à la Défense pour "dénoncer son business" réalisé avec des sans-papiers "non déclarés", a constaté une journaliste de l'AFP.

Les manifestants, répondant à l'appel du collectif des "gilets noirs", regroupant 34 foyers de sans-papiers d'Ile-de-France, et du collectif La Chapelle debout!, ont occupé le hall du siège d'Elior Group, une entreprise de restauration collective mais aussi de propreté, pour "dénoncer son business qu'elle se fait sur le dos des sans-papiers", selon une membre du collectif.

"Elior emploie des sans-papiers sans les déclarer et distribue de la nourriture dans les centres de rétention, où sont enfermés d'autres sans-papiers", a affirmé Malcom, un autre militant, tout en appelant Elior à "régulariser" ses employés.

"On milite pour nos droits et on restera ici jusqu'à ce qu'on soit reçu par le ministre de l'Intérieur", ajoute Mamadou Tamboura, assis au milieu du sit-in et arborant un t-shirt "gilets noirs".

"Nous ne sommes pas venus en France pour être victimes de l'esclavage ! Mon grand-père est mort pour la France, comme beaucoup ici, mais la France ne fait rien pour nous", lance un "gilet noir" au microphone, coupé par des "gilets noirs, gilets noirs" scandés devant des salariés interloqués par la scène.

L'action entamée avant 14H00 s'est achevée vers 18H00 alors qu'une délégation de quatre "gilets noirs" a été reçue par la direction d'Elior Services, la filiale propreté du groupe et de la communication. Interrogée par l'AFP, la direction n'a pas souhaité faire de commentaires.

Gilles Rafin, président d'Elior Services "s'est engagé par écrit à régulariser tous les sans-papiers qui travaillent pour l'entreprise", a indiqué le collectif à l'AFP, qui sera de nouveau reçu le 8 juillet.

En mai, des centaines de sans-papiers avaient occupé le terminal 2F de l'aéroport de Roissy pour dénoncer "la collaboration d'Air France" dans les expulsions.

Entre 200 et 300 personnes sans papiers et demandeurs d'asile s'étaient rassemblés fin janvier devant la préfecture de police de Paris pour réclamer leur régularisation. Une autre action avait été menée fin décembre devant le théâtre parisien de la Comédie Française.

al/epe/cam

ELIOR

AIR FRANCE-KLM

Publié le 12/06/2019 07:59
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
07.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier