Taipei, 6 juin 2019 (AFP) - Taïwan a confirmé jeudi avoir l'intention de passer auprès des Etats-Unis une importante commande de chars et de systèmes de missiles portables afin de remplacer du matériel obsolescent et de se défendre contre la Chine, qui a immédiatement fait part de son mécontentement.

Le ministère taïwanais de la Défense a officiellement requis 108 chars de combat M1A2 Abrams, plus de 1.500 missiles antichar Javelin et TOW, ainsi que 250 lance-missiles sol-air à courte portée Stinger, selon un communiqué.

La demande de commande "suit son cours normalement", a précisé le ministère taïwanais.

Pékin a aussitôt exprimé ses "sérieuses préoccupations" à propos de l'annonce de Taïwan.

"Nous avons demandé à de multiples reprises aux Etats-Unis de bien prendre conscience de la nature extrêmement sensible et nocive de leur décision de vendre des armes à Taïwan, et de respecter le principe d'une seule Chine", a rappelé jeudi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Geng Shuang, à Pékin.

La Chine considère Taïwan comme une partie de son territoire. L'île est dirigée par un régime rival qui s'y était réfugié après la prise du pouvoir des communistes sur le continent en 1949, à l'issue de la guerre civile chinoise.

La Chine a d'ailleurs rappelé récemment qu'elle n'allait pas renoncer à recourir à la force dans le processus de réunification avec Taïwan.

De son côté, Washington, qui a rompu en 1979 ses relations diplomatiques avec Taipei afin de reconnaître Pékin comme le seul représentant de la Chine, reste l'allié le plus puissant du territoire insulaire et son principal fournisseur d'armes.

L'administration américaine a déjà fait part au Congrès de son intention de vendre ce matériel militaire à Taïwan, une commande évaluée à deux milliards de dollars (1,8 md EUR), selon l'agence Bloomberg News.

De fait, le président Donald Trump n'a pas fait mystère de ses intentions de renforcer les liens avec l'île, notamment en lui vendant des systèmes d'armement sophistiqués.

Publié le 06/06/2019 01:27
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
07.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble