En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

07.

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

01.

Buckhingham invite 1 900 convives

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

03.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

ça vient d'être publié
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 15 heures 3 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 18 heures 24 min
décryptage > France
Ensauvagement

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Santé
Sevrage

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Europe
Business

Ces femmes qui, dans l’Histoire, ont changé le monde. Aujourd’hui, Margaret Thatcher

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Environnement
Un mal pour un bien ?

Le gouvernement veut réintroduire les néonicotinoïdes pour sauver les betteraves et voilà pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour les abeilles

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

il y a 22 heures 6 min
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 1 jour 11 heures
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 15 heures 22 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 16 heures 28 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 17 heures 56 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 19 heures 2 min
décryptage > Sport
Football

Juventus/Lyon : malgré sa défaite, l'Olympique Lyonnais arrache sa qualification et affrontera Manchester City en quarts de finale de la Ligue des Champions.

il y a 21 heures 23 min
décryptage > International
Ingérence ?

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

il y a 21 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Société
Danger classé X

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

il y a 22 heures 5 min
décryptage > International
Détresse psychologique

Voulez-vous savoir pourquoi Michelle Obama fait une dépression ? C’est à cause de Trump

il y a 22 heures 7 min
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 1 jour 12 heures
Fort Worth (Etats-Unis), 23 mai 2019 (AFP) - La réunion des autorités mondiales de l'aviation civile consacrée au Boeing 737 MAX s'est conclue jeudi au Texas sans indication sur le calendrier de retour dans le ciel de cet appareil phare de l'avionneur américain, cloué au sol depuis plus de 70 jours.

"Le seul calendrier est de s'assurer que l'avion est sûr avant de voler", a déclaré Dan Elwell, le chef intérimaire de l'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA), lors d'une conférence de presse. Le "dialogue" va se poursuivre, notamment des échanges d'informations entre régulateurs, a-t-il ajouté.

L'interdiction de vol provisoire avait été décrétée après deux accidents à intervalle rapproché dans des conditions similaires et ayant fait au total 346 victimes.

Mercredi, M. Elwell a déclaré que Boeing n'avait toujours pas soumis officiellement la mise à jour du système anti-décrochage MCAS, dont le dysfonctionnement a été mis en cause dans l'accident du 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines le 10 mars et celui de Lion Air du 29 octobre en Indonésie.

L'avionneur avait pourtant affirmé la semaine dernière que le correctif était prêt pour la certification.

Le nouveau retard accusé par Boeing est dû au fait que la FAA, qui s'efforce de faire la preuve de son indépendance vis-à-vis du groupe américain, a adressé de nouvelles questions auxquelles elle attend des réponses, a expliqué M. Elwell.

La FAA n'a toujours pas déterminé quelle sera la formation adéquate pour les pilotes.

Les Etats-Unis et un grand nombre de pays dont le Canada divergent sur ce point: les premiers estiment qu'une formation sur ordinateur ou iPad est suffisante pour des pilotes chevronnés quand Ottawa veut rendre obligatoire une formation sur simulateur de vol.

Près d'une soixantaine de représentants de 33 pays où volait le 737 MAX ont pris part à la réunion à huis clos qui a duré près de huit heures. La Chine, premier pays à avoir interdit son ciel à l'avion, était présente, en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis.

"Il n'y a pas eu de critiques", a affirmé Dan Elwell, alors que la crédibilité de son agence, dernière à avoir immobilisé le 737 MAX, a été mise en cause dans cette affaire.

"La discussion a été franche", a ajouté le dirigeant, assurant que ses pairs avaient posé "beaucoup de questions" et voulaient des "clarifications" sur les procédures américaines.

Il a toutefois reconnu que la levée de l'interdiction de vol frappant le 737 MAX serait prise en toute indépendance par chaque pays.

Jusqu'aux déboires du 737 MAX, avait prévalu un système de réciprocité qui voulait que les autres régulateurs aériens s'alignent sur l'évaluation de l'autorité d'origine, en l'espèce la FAA.

"Chaque pays prendra sa propre décision", a dit Dan Elwell, qui a défendu bec et ongles devant les journalistes le fait que la FAA ait attendu trois jours après la catastrophe d'Ethiopian Airlines pour clouer au sol le 737 MAX.

lo/iba

BOEING

Publié le 24/05/2019 01:43