Londres, 22 mai 2019 (AFP) - La ministre britannique chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom, a annoncé mercredi soir sa démission, estimant "ne plus croire" que le gouvernement puisse mettre en oeuvre le résultat du référendum de juin 2016 en faveur du Brexit.

"C'est avec beaucoup de regrets et le coeur lourd que j'ai décidé de démissionner du gouvernement", a écrit Mme Leadsom sur Twitter, un message accompagné de sa lettre de démission.

Alors que la Première ministre britannique Theresa May a essuyé de nombreuses démissions ces derniers mois au sein de son gouvernement en raison de divergences de vues sur le Brexit, Mme Leadsom a expliqué être restée pour "se battre pour le Brexit".

"Il y a eu des compromis désagréables tout au long du chemin, mais vous avez eu mon soutien déterminé et ma loyauté", écrit-elle à la cheffe du gouvernement. Toutefois, elle dit aujourd'hui "ne plus croire" que l'approche prise par le gouvernement parviendra à "mettre en oeuvre le résultat du référendum" de 2016, qui avait vu 52% des Britanniques voter en faveur du départ de l'Union européenne.

Cette déclaration intervient au lendemain de la présentation par Theresa May d'un plan de la "dernière chance" pour le Brexit. Celui-ci prévoit une série de compromis, dont la possibilité de voter sur un second référendum et le maintien dans une union douanière temporaire avec l'UE, pour tenter de rallier la majorité des députés.

Mais en lâchant du lest, Theresa May a hérissé les eurosceptiques de son camp, dont Andrea Leadsom.

Mme Leadsom écrit qu'elle ne pense pas qu'avec le projet de Brexit de Theresa May, le Royaume-Uni serait "pleinement souverain", l'un des objectifs des pro-Brexit. Elle pense aussi qu'un second référendum "diviserait dangereusement" le pays.

Elle remet également en cause la méthode de Theresa May, estimant qu'il y a eu une "telle rupture dans les procédures gouvernementales que les récents textes de lois relatifs au Brexit n'ont pas été correctement examinés ou approuvés par les membres du Cabinet".

"La tolérance envers les membres du Cabinet qui ont préconisé des politiques contraires à la position du gouvernement a conduit à un effondrement complet de la responsabilité collective", estime-t-elle, alors que l'autorité de Theresa May est très érodée et les appels à sa démission pressants.

Figure du parti conservateur, Mme Leadsom, 56 ans, était la finaliste malheureuse dans la course au poste de chef du gouvernement en 2016 face à Theresa May.

Publié le 22/05/2019 09:23
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
07.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer