La Garenne-Colombes (France), 22 mai 2019 (AFP) - Des militants d'Attac, de la Confédération Paysanne, d'Extinction Rébellion et RadiAction ont reproduit mercredi matin une scène de "nature morte" dans le hall du siège de Bayer-Monsanto pour dénoncer "les activités mortifères" du géant de l'agro-chimie.

Une cinquantaine de militants vêtus de combinaisons blanches et de masques ont installé sur une bâche du bois mort et des bidons de glyphosate. D'autres militants déguisés en abeilles gisaient sur cette installation, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La Confédération paysanne a annoncé à cette occasion son intention de porter plainte, son ancien porte-parole national, Laurent Pinatel, faisant "partie des personnalités +fichées+ pour le compte de Monsanto".

"S'il n'est un secret pour personne que nous défendons un projet d'agriculture paysanne opposé aux OGM, pour la sortie des pesticides de synthèse et l'autonomie face à l'agrochimie, les pratiques révélées par Le Monde et France 2 sont inadmissibles", a déclaré le syndicat dans un communiqué

"Nous sommes venus mener une action de désobéissance civile visant à dénoncer les ravages des activités de Bayer et Monsanto sur le biodiversité et la santé de nos agriculteurs et agricultrices", a déclaré une militante d'Attac et "animatrice" de l'action.

Les organisations réclament notamment au groupe de "stopper son lobbying agressif" et "de s'engager à stopper la production de glyphosate avant 2021".

"Le monde selon Monsanto, un monde où la nature et le monde paysan se meurent (...) Il est urgent de mettre les multinationales comme Bayer et Monsanto hors d'état de nuire", a lancé la militante.

- Tête de mort -

"Pour y parvenir nous devons accentuer la pression citoyenne pour que Monsanto et Bayer reconnaissent enfin la dangerosité de leur produit, pour que les victimes de leurs produits toxiques obtiennent des réparations et surtout pour mettre en place des outils pour accélérer la sortie de l'utilisation des pesticides", a-t-elle souligné.

Plusieurs discours ont été prononcés, sous une banderole indiquant "Bayer + Monsanto = le dessin d'une tête de mort".

L'action s'est déroulée dans le calme, pendant une trentaine de minutes, puis les militants sont repartis en laissant la scène de "nature morte" dans le siège français du groupe allemand.

"Nous respectons le droit de parole de chacun, mais regrettons la forme de cette manifestation à l'encontre de notre entreprise", a réagi une porte-parole de Bayer France.

"Nous sommes engagés dans un dialogue ouvert pour une agriculture durable, respectueuse de l'environnement et répondant aux attentes des consommateurs, et sommes prêts à discuter de nos activités, dans un cadre d'écoute et de transparence", a-t-elle ajouté.

Le groupe a cumulé les revers ces derniers temps, devant la justice américaine mais aussi avec une affaire de fichage de personnalités, en France et dans six autres pays européens, recensant leurs positions sur les OGM et le glyphosate.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce week-end dans plusieurs villes de France pour dénoncer les activités du groupe, qui produit notamment le glyphosate, principe actif de son désherbant à succès, le Roundup.

sr-ngu/tq/az

BAYER

MONSANTO

Publié le 22/05/2019 02:47
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
02.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
03.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
06.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
07.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2