Paris, 20 mai 2019 (AFP) - Le parquet national financier (PNF) demande un procès en France contre l'ex-patron de l'athlétisme mondial (IAAF) le Sénégalais Lamine Diack et son fils Papa Massata Diack, soupçonnés d'être impliqués dans un système de corruption pour couvrir des cas de dopage d'athlètes russes, a appris lundi l'AFP de sources concordantes.

Si le juge d'instruction anticorruption Renaud Van Ruymbeke suit les réquisitions du parquet, Lamine Diack, ancien président influent de la fédération internationale d'athlétisme (1999-2015), âgé de 85 ans, devrait répondre notamment de "corruption active et passive" et "blanchiment en bande organisée", lors d'un procès à Paris.

Dans son réquisitoire signé jeudi et dont a eu connaissance l'AFP, le PNF souhaite le voir jugé au tribunal correctionnel au côté de cinq autres personnes, dont son fils et ex-puissant conseiller marketing à l'IAAF, Papa Massata Diack.

Depuis Dakar où il est installé, il n'a jamais répondu aux sollicitations de la justice française, qui a lancé un mandat d'arrêt contre lui. Il est soupçonné de "blanchiment en bande organisée", "corruption active" et "complicité de corruption passive".

Ouverte en novembre 2015 par le PNF, après un signalement de l'agence mondiale antidopage, cette enquête aux ramifications internationales a mis au jour un pacte de corruption présumée: en échange de l'indulgence des services antidopage de l'IAAF, Lamine Diack aurait obtenu des fonds russes pour des campagnes politiques au Sénégal. Le pacte aurait aussi permis de faciliter des négociations avec des sponsors et des diffuseurs russes, avant les Mondiaux d'athlétisme à Moscou en 2013.

Lamine Diack est également soupçonné d'"abus de confiance" pour avoir permis, "du fait de ses fonctions", à son fils "de s'approprier des recettes de l'IAAF provenant de sponsors", selon le réquisitoire.

Le ministère public vise aussi l'ancien conseiller de Lamine Diack, Habib Cissé, et l'ancien chef antidopage de l'IAAF Gabriel Dollé, tous deux soupçonnés de "corruption passive". Ce dernier a reconnu les faits et demandé une procédure de plaider-coupable.

Le parquet demande enfin un procès contre Valentin Balakhnichev, ex-président de la Fédération russe d'athlétisme (ARAF) et ancien trésorier de l'IAAF, et Alexeï Melnikov, qui fut l'entraîneur en chef des courses de fond à l'ARAF. Tous deux sont réclamés par la justice française, le premier pour corruption passive et active, ainsi que blanchiment aggravé, et le second pour corruption passive.

La justice française, compétente parce que des fonds ont pu être blanchis sur son territoire, avait été saisie par l'Agence mondiale antidopage (AMA) en 2015. L'année suivante, une enquête commandée par l'AMA a révélé un système de dopage institutionnel en Russie, allant au-delà de l'athlétisme.

Publié le 20/05/2019 12:50
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
06.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
07.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
06.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux