Paris, 16 mai 2019 (AFP) - "Affaiblissement" du statut, "brèche ouverte", voire "République des copains": la gauche est montée au créneau jeudi à l'Assemblée pour dénoncer le recours accru aux contractuels dans la fonction publique, face à une majorité défendant la réforme comme "une chance".

Les socialistes ont lancé la charge en cherchant à inscrire dans le texte porté par Olivier Dussopt, secrétaire d'État, que le recrutement de contractuels ne devait pas "entraver" le parcours des fonctionnaires.

"Avec ce projet de loi, le gouvernement ne supprime certes pas le statut, mais il en réduit d'évidence fortement l'attractivité", a affirmé Boris Vallaud (PS).

La rapporteure Émilie Chalas (LREM) a répondu que le recours aux contrats n'est pas une "menace", mais une "chance et une opportunité" pour moderniser la fonction publique et "répondre aux besoins et aux enjeux des employeurs publics".

M. Dussopt a, lui, réaffirmé que le "principe" de l'occupation des emplois permanents par des titulaires n'était pas remis en cause, et que les contractuels ont les mêmes droits et devoirs que les autres agents.

Mais pour la cheffe de file des socialistes, Valérie Rabault, le texte revient à ce qu'il n'y ait "plus aucun intérêt à passer un concours", ce qui est "très grave".

"La brèche est ouverte et je vous souhaite bonne chance pour gérer une fonction publique à deux vitesses" entre ceux ayant passé un concours et les autres, qui noueraient "des liens privilégiés avec des élus influents", a renchéri Hervé Saulignac (PS).

La rapporteure a dénoncé des propos "insupportables" et Cendra Motin (LREM) jugé "déplacé" de "stigmatiser" les contractuels.

Comme d'autres, Ugo Bernalicis (LFI) a réclamé une évaluation du nombre de contractuels attendus. Il a accusé la majorité de vouloir la "+Benalla-isation+ de la société", avec comme logique de mettre "sur des missions régaliennes un type qui passait par là", sous statut contractuel.

Et le député d'ajouter: "c'est les copains que vous voulez mettre aux manettes!", c'est la "République des copains".

Stéphane Peu (PCF) a fait part à nouveau du "désaccord fondamental" de son groupe sur ce sujet, pointant les risques "nombreux" d'un élargissement du recours aux contractuels alors que le statut est une protection notamment contre le "clientélisme".

Quant à Olivier Marleix (LR), il a estimé que le gouvernement n'avait pas réfléchi aux missions "où le recours aux contrats pourrait être utile", utilisant une "technique de mitage du statut".

Pascal Brindeau (UDI-Agir) a affirmé qu'il aurait trouvé "plus clair" de dire quelles sont les missions qui doivent "rester sous statut".

L'article élargissant les possibilités de recruter des contractuels sur des postes de direction a été adopté sans modifications en séance. Cela concernera "autour de 3.000 postes" à l'Etat selon Mme Chalas.

Publié le 16/05/2019 08:57
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte