Amiens, 16 mai 2019 (AFP) - Le conseil des prud'hommes d'Amiens a renvoyé jeudi en départage la demande de plus de 800 anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord qui contestent le motif économique de leur licenciement et réclament réparation, a-t-on appris de sources concordantes.

"Les quatre conseillers des prud'hommes ne sont pas parvenus à se départager. Il y aura une audience de départage, avec un magistrat professionnel", a affirmé une source judiciaire à l'AFP.

Il y aura "une nouvelle audience dite de départage (...) avec un juge départiteur. L'affaire n'est donc pas terminée", a déclaré de son côté à la presse Evelyne Becker, ancienne déléguée CGT Goodyear, devant les prud'hommes d'Amiens.

La date de cette nouvelle audience n'a pas été communiquée.

"C'est un dossier hautement politique, on avait du mal à s'imaginer qu'on puisse gagner au premier tour. Les arguments resteront les mêmes, nous allons refaire la démonstration que nous avons été licenciés abusivement (...) notre détermination reste intacte et on gagnera", a réagi auprès de l'AFP Mickaël Wamen, ex-leader de la CGT de l'usine et figure de la contestation.

Cette nouvelle audience "se déroulera dans les mêmes conditions, nous allons plaider de nouveau cette affaire, avec même des arguments supplémentaires, on y retourne avec une détermination farouche afin de faire condamner Goodyear", a ajouté l'avocat des anciens salariés, Me Fiodor Rilov, interrogé par l'AFP.

Goodyear Amiens-Nord avait fermé son usine en janvier 2014, après un bras de fer de plus de six ans entre le personnel et la direction, entraînant la disparition de 1.143 emplois et devenant un symbole de la désindustrialisation des bastions ouvriers.

Le 4 octobre 2018, quatre ans après la fermeture tumultueuse de cette usine, 832 plaignants avaient réclamé devant le conseil des prud'hommes, délocalisé pour ce procès hors norme au palais des congrès d'Amiens, une indemnisation à leur ex-employeur.

Les demandeurs estimaient que leur licenciement était dépourvu de cause économique sérieuse au vu des résultats bénéficiaires du groupe américain.

Lors de celle-ci, leur avocat, Me Fiodor Rilov, avait insisté dans sa plaidoirie de quatre heures, sur les bénéfices au niveau du groupe Goodyear américain auquel appartenait Goodyear Dunlop Tires France (GDTF).

Les trois avocats de la direction avaient eux argumenté sur les difficultés depuis 2007 de l'usine "extrêmement déficitaire", qui produisait essentiellement des pneus de tourisme et pour des engins agricoles, aggravées par la "crise sévère" de 2009, et la dette nette du groupe de 5,267 milliards de dollars au moment de la fermeture.

cor-zl/rl/

THE GOODYEAR TIRE & RUBBER CO

Publié le 16/05/2019 04:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
07.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures