Paris, 15 mai 2019 (AFP) - Les premières réponses aux voeux d'études supérieures sont tombées aux environs de 19H00 mercredi sur la plateforme Parcours: le site était parfois saturé, face à l'afflux des connections des quelque 900.000 inscrits, dont certains exprimaient leur frustration, mais aussi leur joie ou leur déception.

"Eh mais les gars qui ont vu leurs voeux, faites de la place!", implorait @Nes_anb sur Tweeter. "J'ai la haine, c'est saturé!", s'agaçait @Brams_Vln.

Mais beaucoup disaient aussi avoir pu se connecter - parfois par intermittence - et visualiser les réponses. Pour le moment, la plateforme n'est accessible que pour la consultation : les candidats, lycéens de Terminale, étudiants en réorientation et adultes en reprise d'études, ne peuvent pas répondre tout de suite aux propositions.

Du 15 au 19 mai, les inscrits ont cinq jours (J+4) pour accepter, refuser ou placer "en attente" la ou les propositions reçues, un délai ramené à trois jours à partir du 20 mai.

A Toulouse, Pablo, 17 ans, en Terminale S option sciences de l'ingénieur (SSI), se dit "soulagé". Il s'est connecté au site Parcoursup dès 18H50, "ça ne marchait pas, j'ai téléchargé l'application et là j'ai vu", raconte-t-il. "Quelques oui, des listes d'attente, pas de non" pour ses voeux en écoles d'ingénieurs, DUT et licence générale à l'université de Toulouse.

Seul problème, il a du mal à évaluer ses chances d'intégrer l'école qu'il préfère en raison d'une présentation "confuse" des rangs de classement. Élève parfois distrait, il estime toutefois que ces réponses le motivent encore plus pour les révisions du bac.

Rayna, 17 ans, en Terminale bac pro transport dans un lycée polyvalent de l'est parisien, est "un peu surprise" par les réponses reçues: "J'avais fait dix voeux et cinq sous-voeux pour des DUT et BTS en transport et logistique et j'ai une seule réponse positive. Je m'attendais à au moins trois +oui+".

Surtout, certaines formations n'ont, selon elle, communiqué aucune réponse à ses voeux. "J'étais confiante" et au final "je suis un peu déçue", dit la jeune fille qui espère obtenir de nouvelles réponses dès jeudi matin.

Comme l'an dernier, et contrairement au dispositif précédent (APB), Parcoursup fonctionne "au fil de l'eau".

La plateforme est actualisée chaque jour, avant la journée de classe, les propositions refusées par des candidats étant immédiatement réintroduites dans le système pour être proposées à d'autres.

Déception aussi pour Maëlys, en Terminale S à Boulogne-Billancourt (Haut-de-Seine). Sur neuf voeux dans des licences de chimie-biologie ou SVT à Paris et en région parisienne, elle n'a pour l'instant aucun "oui".

"Je suis +en attente+ partout", raconte-t-elle. "Je m'attendais plus ou moins à ça car je n'ai pas eu d'excellents résultats au dernier trimestre", reconnaît-elle, tout en jugeant ces réponses "un peu frustrantes".

Point positif: "On peut connaître son rang sur liste d'attente et je suis dans les 700e en général". "J'aurais bien aimé avoir au moins un voeu mais je me dis que ça va bouger vite", conclut-elle, confiante.

Publié le 15/05/2019 08:57
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte