New York, 23 avr 2019 (AFP) - Aux cris de "l'Amazonie n'est pas à vendre", une cinquantaine d'indigènes brésiliens portant plumes et maquillage ont manifesté mardi à Manhattan, dénonçant la tragique politique du nouveau président Jair Bolsonaro pour l'Amazonie.

Les manifestants, soutenus par des militants pro-environnement américains, ont remis une pétition de quelque 12.000 signatures à la mission brésilienne de l'ONU, à la veille d'une grande manifestation indigène anti-Bolsonaro à Brasilia mercredi.

"Il est urgent que le monde entende la voix, le cri des peuples indigènes. Nous sommes menacés par l'agro-business, l'hydro-électricité, la déforestation et l'industrie minière", a déclaré Sonia Guajajara, coordinatrice nationale de la Coalition des peuples indigènes du Brésil (APIB), venue cette semaine à un forum de l'ONU sur les indigènes.

Le gouvernement Bolsonaro, qui défend l'exploitation de la forêt et des ressources nationales du pays, "représente une tragédie pour le peuple brésilien (...) mais nous résistons déjà depuis cinq siècles, pourquoi ne pas résister à quatre ans de fascisme?", a-t-elle lancé.

"Attaquer les indigènes d'Amazonie, c'est attaquer les poumons de la Terre, le coeur de notre planète", a aussi affirmé Leila Salazar López, directrice exécutive de l'ONG Amazon Watch.

Lors d'un entretien avec l'AFP, Vicky Tauli-Corpuz, rapporteur spécial de l'ONU pour les droits des peuples autochtones, s'est déclarée "très inquiète" pour les indigènes vivant au Brésil.

Dans le centre-ouest du pays, des populations sont déplacées à cause des plantations de soja, a-t-elle dit. "Elles ont toujours fait l'objet de violences des services de sécurité des plantations, mais elles sont visées de plus en plus par les autorités de l'Etat", a-t-elle déploré.

La responsable onusienne a pointé du doigt à cet égard les églises évangéliques qui "soutiennent le président" et "qui se déploient dans des zones habitées par des autochtones et volontairement isolées, ce qui est la chose la pire qui puisse leur arriver", a-t-elle estimé.

Selon les chiffres officiels, quelque 800.000 indigènes de 305 ethnies vivent au Brésil, sur 209 millions d'habitants. Ils bénéficient de la protection de l'Etat sur 13% de l'immense territoire brésilien.

Depuis son arrivée au pouvoir début janvier, Jair Bolsonaro a affaibli ou supprimé le financement d'organismes de protection des indigènes et confié leur responsabilité au ministère de l'Agriculture, dirigé par un ex-leader de l'agro-business au Congrès.

Publié le 24/04/2019 01:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
"Les nationalistes stupides aiment leur pays… et n'aiment pas ceux qui viennent de loin" (Jean-Claude Juncker)
07.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte