Kaboul, 21 avr 2019 (AFP) - La Cour suprême d'Afghanistan a décidé de prolonger le mandat du président afghan Ashraf Ghani, prévu pour s'achever le 22 mai, jusqu'à la tenue d'une élection présidentielle en septembre, a-t-elle annoncé dimanche.

"La Cour suprême d'Afghanistan a étendu le mandat du président Ghani jusqu'à l'élection d'un nouveau président", indique-t-elle dans un communiqué.

"La Cour suprême comprend les difficultés financières, sécuritaires et logistiques auxquelles fait face la Commission électorale", souligne le texte.

Initialement prévu le 20 avril 2019, le scrutin présidentiel avait été repoussé une première fois au 20 juillet, puis une nouvelle fois au 28 septembre en raison de difficultés dans sa préparation.

Ce dernier report, annoncé fin mars, vise à permettre de "mieux appliquer la loi électorale" et "assurer la transparence et l'enregistrement des électeurs", avait à l'époque expliqué la Commission électorale indépendante (CEI).

Les législatives d'octobre dernier avaient connu "de nombreux problèmes et défis", rendant nécessaires de procéder à "des réformes en préparation des futures élections. Par conséquent, l'organisation des élections (à la date) annoncée précédemment n'est pas possible", avait-elle détaillé.

Plusieurs candidats déclarés à la succession de M. Ghani avaient alors émis des doutes sur la légitimité de son gouvernement passé la date-butoir du 22 mai et appelé à la mise en place d'un gouvernement intérimaire pour le remplacer.

Dans son communiqué, la Cour suprême demande aux "candidats à la présidence de respecter le report du scrutin présidentiel".

Ces annonces interviennent alors que les Etats-Unis s'efforcent depuis des mois de négocier un accord de paix avec les talibans. Le dernier report avait été interprété par certains observateurs comme une tentative d'accorder davantage de temps aux négociations.

Publié le 21/04/2019 12:52
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100