Paris, 20 avr 2019 (AFP) - Seuls 27% des Français sont satisfaits de l'action d'Emmanuel Macron, un chiffre en baisse de 5% par rapport au mois de mars, et qui n'a jamais été aussi faible depuis l'élection du président de la République, selon un sondage Opinionway diffusé samedi.

Dans un sondage BVA publié vendredi, la popularité de M. Macron gagnait au contraire 3%, à 32% de "bonnes opinions", dans un contexte marqué par l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Enfin, dans une enquête Ifop pour le Journal du Dimanche, la cote de popularité du chef de l'Etat reste stable, à 29%, par rapport au mois de mars, tout comme celle du Premier ministre Edouard Philippe, à 33%.

Dans le détail du sondage Opinionway, 5% des sondés se disent très satisfaits de M. Macron, 22% assez satisfaits, 30% mécontents et 40% très mécontents.

Le taux de satisfaction parmi ses électeurs du premier tour de la présidentielle s'élève à 64% (39% pour ceux de M. Fillon, 15% pour ceux de M. Mélenchon, 6% pour ceux de Marine Le Pen).

Interrogé sur l'action de Premier ministre Edouard Philippe, 29% des Français se disent satisfaits (-2%), un chiffre qui là encore n'avait jamais été aussi bas.

Le gouvernement n'échappe pas à cette désaffection, la plupart des ministres voyant leur action jugée de plus en plus négativement par les Français. Ceux qui chutent le plus lourdement sont le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui ne fait que 27% de satisfaits (-5), et la ministre des Armées Florence Parly (38%,-6).

Du côté des leaders politiques, à noter la progression de la part des Français satisfaits de l'action de Valérie Pécresse (31%,+4), Jean-Christophe Lagarde (23%,+3), Laurent Wauquiez (21%,+3) et Olivier Faure (20%,+3).

Interrogé dans le même sondage sur leur soutien aux "gilets jaunes"; 48% des Français répondent les soutenir (-1), contre 48% qui ne les soutiennent pas (stable). 4% ne se prononcent pas.

Ce "baromètre de l'action politique" a été réalisé en ligne les 17 et 18 avril auprès d'un échantillon de 1.057 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Marge d'erreur de 1,5 à 3 points.

Publié le 21/04/2019 12:04
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès