Khartoum, 15 avr 2019 (AFP) - Quatorze personnes ont été tuées lors d'affrontements dans un camp pour personnes déplacées au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a rapporté lundi l'agence officielle soudanaise Suna.

Le gouverneur général par intérim de l'Etat du Sud Darfour, le général Hashim Khalid, cité par Suna, a indiqué que les heurts avaient eu lieu samedi à Kalma, dans l'un des plus grands camps qui accueillent des milliers de personnes déplacées par le conflit dans cette région.

Le général Khalid n'a pas précisé qui avait déclenché ces violences ni qui était impliqué dans ces affrontements, mais a affirmé qu'il y avait dans ce camp "beaucoup d'armes et de groupes qui portent atteinte à la sécurité de l'Etat".

Il a ajouté que ce camp abritait de nombreux rebelles de l'Armée de libération du Soudan-Abdel Wahed Mohammed Nour, l'un des groupes qui affronte les forces de Khartoum dans la région.

Le Darfour est en proie à une guerre civile depuis 2003, lorsque des tribus africaines se sont soulevées contre Khartoum, dénonçant une domination politique et économique des élites arabes.

En seize ans, le conflit a fait plus de 300.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés selon l'ONU. Il a aujourd'hui beaucoup baissé en intensité, les autorités assurant qu'il est terminé, ce que contestent des ONG.

La Cour pénale internationale (CPI) a lancé en 2009 et 2010 deux mandats d'arrêt contre le président Omar el-Béchir, destitué la semaine dernière, pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour.

Le conseil militaire aujourd'hui au pouvoir au Soudan a affirmé vendredi qu'il refuserait d'extrader M. Béchir ou tout autre citoyen soudanais.

Lundi soir, le général Jalaluddin Sheikh, membre du Conseil militaire, a indiqué que "la décision d'extrader ou non Béchir vers la CPI sera prise par un gouvernement populaire élu et non par le Conseil militaire".

Publié le 15/04/2019 10:49
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
05.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
06.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?