Khartoum, 15 avr 2019 (AFP) - Quatorze personnes ont été tuées lors d'affrontements dans un camp pour personnes déplacées au Darfour, dans l'ouest du Soudan, a rapporté lundi l'agence officielle soudanaise Suna.

Le gouverneur général par intérim de l'Etat du Sud Darfour, le général Hashim Khalid, cité par Suna, a indiqué que les heurts avaient eu lieu samedi à Kalma, dans l'un des plus grands camps qui accueillent des milliers de personnes déplacées par le conflit dans cette région.

Le général Khalid n'a pas précisé qui avait déclenché ces violences ni qui était impliqué dans ces affrontements, mais a affirmé qu'il y avait dans ce camp "beaucoup d'armes et de groupes qui portent atteinte à la sécurité de l'Etat".

Il a ajouté que ce camp abritait de nombreux rebelles de l'Armée de libération du Soudan-Abdel Wahed Mohammed Nour, l'un des groupes qui affronte les forces de Khartoum dans la région.

Le Darfour est en proie à une guerre civile depuis 2003, lorsque des tribus africaines se sont soulevées contre Khartoum, dénonçant une domination politique et économique des élites arabes.

En seize ans, le conflit a fait plus de 300.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés selon l'ONU. Il a aujourd'hui beaucoup baissé en intensité, les autorités assurant qu'il est terminé, ce que contestent des ONG.

La Cour pénale internationale (CPI) a lancé en 2009 et 2010 deux mandats d'arrêt contre le président Omar el-Béchir, destitué la semaine dernière, pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour.

Le conseil militaire aujourd'hui au pouvoir au Soudan a affirmé vendredi qu'il refuserait d'extrader M. Béchir ou tout autre citoyen soudanais.

Lundi soir, le général Jalaluddin Sheikh, membre du Conseil militaire, a indiqué que "la décision d'extrader ou non Béchir vers la CPI sera prise par un gouvernement populaire élu et non par le Conseil militaire".

Publié le 15/04/2019 10:49
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

05.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)