Lille, 15 avr 2019 (AFP) - Une enquête a été ouverte lundi suite à la publication d'une vidéo dans laquelle des supporters profèrent des chants "provocateurs, à possible caractère homophobe", lors d'un match de Ligue 2 Lens-Valenciennes organisé vendredi à Lens, a indiqué à l'AFP le parquet de Béthune.

"Le préfet du Pas-de-Calais s'en était inquiété dimanche, le parquet a été alerté et a ouvert une enquête dès lundi matin", a précisé Philippe Peyroux, procureur de la République de Béthune.

Un "mis en cause", soupçonné d'être "le chef d'orchestre de ces supporters, qu'ils appellent leur capo, (...) a été identifié en début d'après-midi et sera très prochainement interrogé", a-t-il ajouté.

Le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry, avait par ailleurs indiqué dans un communiqué avoir "pris connaissance d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, au cours de laquelle des propos homophobes, tenus lors de la rencontre Lens/Valenciennes organisée au stade Bollaert de Lens (...) peuvent être entendus" et avoir officiellement saisi la justice.

- La LFP va examiner le dossier -

Dans un communiqué transmis à l'AFP dimanche, le collectif Rouge Direct, constitué d'anciens membres du Paris Foot Gay, qui lutte contre l'homophobie dans les stades, avait dénoncé des "injures homophobes" proférées par des supporters lensois, demandant à la Ligue de football professionnel (LFP) "d'agir".

"Face à ces faits d'homophobie" dont "nous apportons aujourd'hui la preuve matérielle", à savoir une vidéo mise en ligne vendredi sur Youtube et où on entend des supporters crier des insultes homophobes en tribune, "nous exigeons que la LFP engage les mêmes procédures que pour les actes racistes constatés" lors du match Amiens-Dijon, a demandé Rouge Direct.

Après l'interruption vendredi du match Dijon-Amiens à la suite de cris de singe adressés au capitaine amiénois Prince Gouano, la LFP avait annoncé des suites judiciaires et le club de Dijon son intention de porter plainte.

Rouge Direct réclame notamment le "passage en commission de discipline" et une "action en justice contre les auteurs des injures homophobes en particulier le capo (meneur, ndlr), parfaitement identifiable".

Contactée lundi par l'AFP, la LFP a confirmé que le dossier serait examiné mercredi par la commission de discipline de la Ligue. Celle-ci a la possibilité de sanctionner les clubs en tant qu'organisateurs de la rencontre, mais pas les individus à l'origine des insultes.

Dans le passé, elle a infligé des amendes notamment au club de Lyon pour "déploiement de banderoles homophobes" et au PSG pour avoir publié des "chants de supporters à caractère homophobe" via le compte Twitter du club.

Dans une affaire relativement similaire à celle qui l'occupera mercredi, elle a également puni l'Olympique de Marseille d'une amende de 16.500 euros en 2017 pour "usage d'engins pyrotechniques et propos homophobes d'un supporter ayant insulté publiquement à l'aide d'un micro l'ensemble des joueurs et du staff technique".

Publié le 15/04/2019 09:52
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

04.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

07.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?