Londres, 10 avr 2019 (AFP) - Un citoyen britannique extradé de Géorgie est arrivé mercredi en Grande-Bretagne, où il avait été condamné par contumace pour la mort d'une jeune femme qu'il avait emmenée en bateau sur la Tamise au soir de leur première rencontre.

Jack Shepherd, 31 ans, "est revenu en Grande-Bretagne pour faire face à la justice grâce à une coopération étroite entre" les autorités géorgiennes et britanniques, a déclaré une responsable du parquet britannique, Angela Deal.

M. Shepherd s'était dit, après la décision fin mars de la justice géorgienne de l'extrader, "très inquiet" pour sa sécurité et avait demandé à être placé en cellule d'isolement à son retour au Royaume-Uni, et à être surveillé en permanence par des caméras, selon son avocat.

M. Shepherd s'était livré en janvier à la police de la Géorgie, pays du Caucase où il était en fuite.

Reconnu coupable d'homicide involontaire par négligence grave, il avait été condamné à six ans de prison par contumace au Royaume-Uni. Un mandat d'arrêt international avait été émis à son encontre.

Selon les médias géorgiens, il était arrivé en Géorgie en mars 2018 et vivait depuis à Tbilissi, visitant le pays et fréquentant les boîtes de nuit.

Jack Shepherd avait voulu impressionner Charlotte Brown, 24 ans, qu'il avait rencontrée sur un site de rencontres. Après un dîner arrosé en décembre 2015 dans un restaurant chic d'un gratte-ciel londonien, il l'avait invitée à monter sur son hors-bord pour une virée nocturne sur la Tamise.

Mais le bateau, conduit au-delà de la vitesse autorisée, avait heurté un rondin, projetant le couple par-dessus bord. Les secours avaient récupéré Jack Shepherd sain et sauf, mais n'avaient pas réussi à ranimer Charlotte Brown, retrouvée inconsciente et en hypothermie.

Aucun des deux ne portait de gilet de sauvetage.

Publié le 10/04/2019 11:41