Strasbourg, 2 avr 2019 (AFP) - Le nombre de détenus a reculé sensiblement en Europe entre 2016 et début 2018 mais huit pays, dont la France, affichent toujours de "graves problèmes de surpopulation" carcérale, selon une étude du Conseil de l'Europe rendue publique mardi.

Durant cette période, le taux d'incarcération a reflué de 6,6%, passant "de 109,7 à 102,5 détenus pour 100.000 habitants", relève l'enquête de l'Ecole des sciences criminelles de l'Université de Lausanne (Suisse), qui réalise chaque année pour le Conseil un rapport sur la population carcérale en Europe.

La diminution est particulièrement notable dans des pays comme la Roumanie (-16%), la Bulgarie (-15%) ou la Norvège (-11,6%). A l'inverse, il a explosé en Islande (+25,4%).

"Au 31 janvier 2018, il y avait 1.229.385 détenus" dans les 44 pays membres du Conseil qui ont répondu au questionnaire envoyé par l'Université, dont environ la moitié en Russie, indique l'étude.

Le précédent rapport, publié en mars 2018, faisait état d'un nombre de détenus en hausse de 2,2%, avec 859.102 prisonniers, un chiffre qui grimpait à 1,5 million de personnes en incluant une estimation du nombre de détenus russes, Moscou n'ayant alors pas transmis ses données, contrairement à cette année.

Cette fois, Turquie, Belgique et Hongrie n'ont pas fourni leurs statistiques. Ankara, qui a procédé à des arrestations massives après le coup d'Etat manqué en juillet 2016, avait répondu au questionnaire mais des "inconsistances dans les données" n'ont pu être éclaircies "à temps" et les chiffres turcs n'ont pas été inclus, précise l'Université.

Parmi les pays affichant le plus grand nombre de détenus figurent la Russie (602.176), le Royaume-Uni et le Pays de Galles (84.373), la Pologne (73.822) et la France (69.596).

"La Russie a énormément de détenus et fait augmenter la moyenne générale européenne", a observé le directeur de l'étude, Marcelo Aebi, de l'Université de Lausanne. A l'inverse, ce sont "les pays nordiques, l'Allemagne, les Pays-Bas" qui ont les taux les plus bas, a-t-il encore relevé.

Selon l'étude, "huit pays ont signalé de graves problèmes de surpopulation" carcérale, dont la France qui, avec un taux de 116 détenus pour 100 places (117 dans le précédent rapport), figure à la troisième place, derrière la Roumanie (120) et la Macédoine du Nord (122).

Le taux médian européen est de 91 détenus pour 100 places, rappelle le rapport.

La France enregistre également le plus haut taux de suicide (12,6 pour 10.000 prisonniers) et le plus grand nombre d'évasions (611).

L'étude note une diminution de 4,8% des détenus étrangers, qui passe de 16,7% (2016) à 15,9% (2018).

Sur ce point, note M. Aebi, "il y a une division claire entre Europe de l'Ouest et Europe de l'Est" : la plupart de ces détenus se trouvent en Europe du nord et de l'ouest, où plus de 25% des prisonniers sont étrangers.

En 2017, les pays européens ont injecté 20,2 milliards d'euros dans leurs prisons. En moyenne, le coût quotidien d'un prisonnier est de 67 euros.

Publié le 02/04/2019 10:46
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !