Paris, 24 mars 2019 (AFP) - Environ un demi-millier de personnes sont venues dimanche à Paris participer au lancement en France d'"Extinction Rebellion", mouvement international appelant à la désobéissance civile non-violente contre l'inaction climatique.

"Extinction! Rebellion!", a scandé place de la Bourse la petite foule, composée de toutes générations, comptant parmi elle des familles et hérissée de drapeaux frappés d'un X cerclé.

Le mouvement est né en Grande-Bretagne fin 2018 à l'initiative d'universitaires notamment, inspiré par la stratégie de lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis dans les années 60. Il s'est depuis étendu à plusieurs pays, dont les Etats-Unis, via les réseaux sociaux.

Une prochaine série d'actions est prévue la semaine du 15 avril, à l'international comme en France, sur plusieurs jours. Sur fond d'inquiétude et de mobilisation citoyenne croissantes, d'autres ONG, comme Greenpeace et les Amis de la Terre France, prévoient aussi le 19 avril une opération de désobéissance non violente en région parisienne.

"Aujourd'hui nous officialisons notre existence" en France, a expliqué dimanche à l'AFP Henri Parmentier, au nom d'Extinction Rebellion qui revendique 2.000 membres dans l'Hexagone. "Manifester, pétitionner, changer ses comportements individuels... on l'a fait, et on voit que ça ne change rien. L'étape suivante c'est agir, s'interposer, déranger, de façon non violente".

Ce jeune Parisien dit s'engager pour la première fois en tant que militant, après s'être documenté sur le réchauffement climatique. Tout comme Jonas, 23 ans, étudiant à Sciences Po, venu de Lyon.

Jean-Pascal Péan, chauffeur de taxi des Hauts-de-Seine, était déjà mobilisé dans les actions anti-publicité. "Ce mouvement, c'est le résultat de 20 ans de prise de conscience", dit-il.

"Il y a urgence, notre survie sur Terre est menacée", proclame la déclaration de "rébellion contre l'anéantissement du vivant", lue à la tribune.

"Nous ne sommes pas dupes des discours qui visent à nous rendre tous également coupables de la catastrophe. Dans ce monde 70% des gaz à effet de serre émanent de 100 entreprises", dit le texte, qui poursuit: "Nous n'avons plus confiance en la capacité ni la volonté de ce gouvernement ou d'un autre de prendre, sans une forte pression populaire, les mesures que la situation rend nécessaires".

Les chercheurs Jean-Baptiste Fressoz, Pablo Servigne, Claire Lévy ont dressé à la tribune le sombre tableau de la situation climatique. L'écrivain franco-américaine Susan George (Attac) a proposé ses services pour des actions de désobéissance, "si vous avez besoin d'une dame de 85 ans".

Les musiciens de l'"Orchestre debout" (né pendant le mouvement Nuit Debout) avaient auparavant joué "Va pensiero" (Nabucco) mais aussi "Le déserteur" et "Bella ciao", de longues minutes de solennité et ferveur pour les participants de ce nouveau mouvement.

Publié le 25/03/2019 12:03
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

04.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?