Bordeaux, 23 mars 2019 (AFP) - Deux oiseaux souillés aux hydrocarbures, l'un retrouvé mort mardi sur une plage d'Hendaye (Pyrénées-Atlantique) et l'autre récupéré le lendemain encore vivant sur une plage des Landes, ont été atteints par "du fioul du navire Grande America", ont annoncé samedi les préfectures des deux départements.

"Des prélèvements ont été réalisés (...). Le résultat des analyses montrent que le polluant provient du fioul du navire Grande America", coulé le 12 mars à 330 kilomètres des côtes, ont précisé dans un communiqué les deux préfectures, annonçant ainsi les premiers cas avérés d'oiseaux victimes de cette pollution maritime.

L'oiseau mort retrouvé sur la plage d'Hendaye était un Fou de Bassan, et l'autre arrivé jusqu'à la plage de Messanges (Landes) est un Grand Labbe. Encore vivant, ce dernier a été pris en charge par le centre de soins de la faune sauvage Alca Torda à Pouydesseaux (Landes) en vue de son nettoyage.

"Des prélèvements ont été réalisés sur ces deux oiseaux et communiqués pour analyse au Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (CEDRE) en vue de l'identification de la nature et de l'origine du produit", ont expliqué les préfectures des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

Les opérations de lutte anti-pollution dans le golfe de Gascogne se sont par ailleurs poursuivies samedi "par météo clémente", avant une dégradation de l'état de la mer attendue dimanche, a annoncé la préfecture maritime de l'Atlantique dans un communiqué.

Plusieurs navires "ont travaillé efficacement à la verticale de l'épave, où les remontées de fioul lourd sont constatées continues mais diffuses", selon le communiqué.

Le "front avant" de la zone de pollution était situé samedi après-midi au large du département de la Gironde. La "zone de pollution initiale se subdivise en petites zones repérées par les survols du jour et sur lesquelles les bâtiments de lutte anti-pollution se sont concentrés", a indiqué la préfecture maritime.

Selon un inventaire détaillé de la cargaison publié par la préfecture maritime de l'Atlantique, le navire, qui allait de Hambourg (Allemagne) à Casablanca (Maroc), contenait entre autres 1.050 tonnes de matières dangereuses, 2.100 véhicules, du fioul et du diesel marin ainsi que des produits alimentaires.

Mardi, la préfecture maritime assurait qu'une éventuelle pollution ne devrait pas toucher les côtes avant le vendredi 29 mars.

Publié le 23/03/2019 07:53
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?