Kaboul, 21 mars 2019 (AFP) - Au moins six personnes sont mortes jeudi dans des explosions dans un quartier chiite de Kaboul qui célébrait Nowruz, le Nouvel an perse, ont annoncé les autorités.

"Vingt-trois personnes ont été blessées et six sont tombées en martyr (tuées) dans les explosions", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de la Santé Wahidullah Mayar. Le ministère de l'Intérieur a confirmé ce bilan.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat, d'après le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE. Les talibans, dans un message à l'AFP, avaient nié toute implication.

Selon la police, trois mines, contrôlées à distance, ont explosé : l'une d'entre elles était placée dans les toilettes d'une mosquée, la deuxième derrière un hôpital et la troisième dans un compteur électrique.

"Alors que nous célébrons ce jour propice pour nous unir, nos concitoyens ont été témoins d'un nouveau jour dévastateur à #Kaboul", a tweeté le président afghan Ashraf Ghani. "Nous avons perdu des citoyens pacifiques face à un ennemi lâche qui ne connaît aucune limite".

Les explosions se sont produites près de l'université de Kaboul et du mausolée de Karte Sakhi, où de nombreux Afghans se rassemblent chaque année pour célébrer Nowruz, une fête considérée comme non-islamique par les extrémistes.

Les explosions se sont toutefois produites loin des célébrations, selon le porte-parole de la police de Kaboul, Basir Mujahid, ajoutant qu'une quatrième mine avait été désamorcée et que des recherches étaient en cours pour en retrouver d'autres.

Il y a exactement un an, une explosion revendiquée par l'Etat islamique avait fait 33 morts près de ce même mausolée.

L'EI, qui vise régulièrement la minorité chiite afin d'encourager les violences sectaires dans un pays très majoritairement sunnite, avait déjà attaqué ce même mausolée en octobre 2016.

Dix-huit personnes étaient alors mortes, abattues par des hommes armés alors qu'elles célébraient l'Achoura, une fête particulièrement importante pour les chiites.

D'après le porte-parole du ministère de l'Intérieur Nasrat Rahimi, la police a découvert et désamorcé 20 autres engins explosifs à Hérat (Ouest), Balkh (Nord) et Kaboul jeudi.

Les responsables des services de renseignement afghans ont également affirmé avoir arrêté une cellule de l'EI comprenant six membres, dont deux kamikazes qui ciblaient les célébrations du Nouvel an perse à Kaboul.

Publié le 21/03/2019 02:24
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Quand Bret Easton Ellis atomise la “Génération Chochotte”
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
05.
La honte de l’empereur : loin du soleil d’Austerlitz, l’ombre infamante de la bataille de Toulouse
06.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
07.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron