Berlin, 15 mars 2019 (AFP) - Londres se doit de proposer une solution pour sortir de l'Union européenne, après le souhait d'un report des députés britanniques qui ont rejeté l'accord de sortie et le Brexit dur, a estimé vendredi le gouvernement allemand.

"Il est clair que désormais les étapes suivantes, la prochaine proposition sur la manière dont ça va continuer, doivent provenir de Grande-Bretagne", a estimé Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, lors d'un point presse régulier.

Selon lui, Berlin se réjouit cependant du fait que la chambre basse du parlement britannique a rejeté le principe d'un Brexit sans accord, qui risquerait d'avoir des conséquences très chaotiques pour les économies européennes et britannique.

M. Seibert a relevé que Londres n'avait pas encore fait de demande formelle de report du Brexit qui doit intervenir le 29 mars, alors que les députés ont voté pour retarder la sortie du Royaume-Uni.

La Première ministre britannique Theresa May, qui a essuyé défaite après défaite au parlement, doit présenter une demande de report pour que l'UE l'étudie. Pour être acceptée, elle doit recueillir le soutien des 27 autres Etats-membres.

L'Allemagne s'est montrée plutôt favorable à un report de la sortie des Britanniques de l'Union européenne.

Publié le 15/03/2019 12:41
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens